Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Conseil patronal de l’environnement du Québec - Conformité environnementale : le ministre Blanchet parle prévisibilité et efficacité

Montréal, le 10 mai 2013 – Invité à prononcer un discours devant les membres du Conseil patronal de l’environnement du Québec (CPEQ), le ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Yves-François Blanchet, a présenté sa vision d’une relation de partenaires entre les milieux environnementaux et économiques, au premier chef les entreprises et le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP).

Yves-François Blanchet a aussi abordé les travaux du Comité consultatif sur les processus administratifs en matière environnementale dirigé au MDDEFP en vue d’obtenir des gains d’efficacité, de réduire les délais de délivrance des autorisations et d’améliorer la prévisibilité au Ministère, au bénéfice du développement économique et sans compromis sur le plan de la protection de l’environnement. « La réglementation environnementale est un des grands acquis de la société québécoise, a expliqué le ministre Blanchet, mais son application s’est alourdie au fil des ajouts et des modifications. La réalité économique du Québec et une bien meilleure connaissance des enjeux et des procédés permet de croire qu’on peut alléger la démarche sans que cela présente un danger accru pour nos milieux naturels ». Le comité est composé de gens du Ministère et de représentants de haut niveau des grands secteurs économiques du Québec.

10 M$ sur cinq ans

Dans le même esprit, ce lundi, le ministre des Finances et de l’Économie, M. Nicolas Marceau, annonçait un investissement de 10 M$ sur cinq ans, par l’intermédiaire du Fonds du développement nordique, afin que le Ministère déploie davantage de ressources humaines et techniques. En revanche, le MDDEFP assurera un traitement aussi rigoureux et plus rapide des demandes d’autorisation environnementale pour les projets de développement minier. Ce projet, imaginé par les ministres Marceau et Blanchet au début du printemps, aura rapidement vu le jour grâce à une volonté conjointe en vertu de laquelle le ministre Blanchet s’est engagé à réduire d’au moins 20 % les délais de délivrance des certifications d’autorisation. « Une réflexion sur la réglementation, les procédés et l’affectation des ressources était nécessaire, a expliqué Yves-François Blanchet. Nous ne pouvons pas regarder le Nord du Québec s’ouvrir au développement sans offrir, en amont et en accompagnement, les services du MDDEFP. Désormais, je souhaite que nos équipes soient perçues et reçues comme des partenaires ».

En conclusion, le ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs a insisté sur son désir d’appuyer ses décisions sur la science et la connaissance pour que soit révolue l’époque où s’opposaient l’économie et l’écologie, voyant plutôt dans le potentiel économique du secteur environnemental la plus intéressante voie vers la prospérité et le développement durable.

- 30 -

SOURCE :

Catherine Salvail
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017