Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Présence d’hydrocarbures aux Îles-de-la-Madeleine : des mesures appropriées sont mises en œuvre

Québec, le 28 août 2013 – Le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) annonce que des mesures ont été prises rapidement à la suite du signalement d’hydrocarbures sur une plage des Îles-de-la-Madeleine. Les équipes du Ministère travaillent en étroite collaboration avec celles du ministère des Ressources naturelles (MRN) afin que la situation soit corrigée dès que possible.

Des puits miniers dont le MRN est responsable se trouvent sur le site. Ces puits ont été forés par la SOQUEM. Une inspection commune du MDDEFP, du MRN et de la SOQUEM a donc été effectuée le 19 août pour prélever des échantillons à des fins de caractérisation. Ceux-ci seront traités en priorité par le Centre d’expertise en analyse environnementale du Québec (CEAEQ), qui prévoit transmettre les résultats des analyses dans la semaine du 3 septembre. Dans un avis de non-conformité transmis par le MDDEFP, ce dernier demande à la SOQUEM d’effectuer une caractérisation plus détaillée du site pour déterminer l’étendue de la contamination. En fonction des résultats de ces analyses, la SOQUEM devra entreprendre les travaux correctifs appropriés afin de décontaminer le secteur touché.

Selon les renseignements actuellement disponibles dans ce dossier, il semble que la présence d’hydrocarbures autour de ces anciens puits soit attribuable aux méthodes de forage utilisées à cet endroit dans les années 1970 par la SOQUEM. Des boues de forage contaminées par les hydrocarbures utilisés à cette époque auraient pu être laissées sur place et seraient ainsi à l’origine de la situation actuelle.

La SOQUEM a informé le MDDEFP qu’elle assumerait ses responsabilités si les résultats des inspections et des analyses confirmaient la présence d’hydrocarbures. « Nous avons été informés que la SOQUEM a entrepris des démarches pour sélectionner une firme afin de décontaminer le site dans les délais requis », a confirmé le ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Yves-François Blanchet, précisant que « la situation ne présente aucun danger immédiat et demeure stable ».

- 30 -

SOURCE :

Catherine Salvail
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017