Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Déversement de mazout à Sept-Îles - Le ministre Blanchet veut plus de prévention et réduire les déversements industriels dans l’environnement

Sept-Îles, le 8 septembre 2013 – S’étant rendu à Sept-Îles pour constater l’état de la situation et pour rencontrer les autorités à la suite du déversement de mazout survenu dans la baie de Sept-Îles, dont une estimation a été revue à 5 000 litres, le ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Yves-François Blanchet, a déclaré vouloir mettre en œuvre une démarche énergique pour prévenir et réduire le nombre et l’importance des déversements accidentels de produits pétroliers et dangereux dans l’environnement sur les sites industriels. Dans la lignée du déversement de mazout du 1er septembre dernier, le ministre s’est néanmoins dit satisfait des opérations de confinement et de récupération mises en œuvre dans les secteurs touchés.

« Nous disposons des ressources et de l’expertise nécessaires pour être efficaces en situation d’urgence. Mais ça, ça intervient après, quand il est en quelque sorte trop tard. Je suppose que plusieurs déversements industriels survenus au cours des derniers mois auraient pu avoir une portée plus restreinte, ou simplement ne pas se produire, si les mécanismes de prévention avaient été plus efficaces et, au besoin, plus contraignants et sévères. Mon souci sera d’analyser, avec tous les acteurs concernés, experts et entreprises, la manière de prévenir ces accidents. Le risque nul n’existe pas, mais je ne veux pas que notre capacité à réparer réduise les efforts de prévention », a tranché le ministre.

Rappelons qu’environ 450 000 litres de mazout ont été déversés à l’usine de bouletage de Cliffs Ressources naturelles, à Pointe-Noire, dont 5 000 litres ont atteint la baie de Sept-Îles, selon les plus récentes évaluations. En date du 5 septembre, toutes les estacades requises pour confiner les zones d’accumulation de mazout étaient installées, et le risque significatif que le mazout atteigne le secteur urbain de Sept-Îles n’est plus significatif. L’entreprise Cliffs Ressources naturelles a pris en charge les opérations et démontre jusqu’à présent une volonté d’assumer ses responsabilités. Les opérations de récupération et de nettoyage se poursuivent toujours dans la baie et sur les berges.

Le ministre Blanchet s’assurera que les causes fréquentes des déversements industriels dans l’environnement soient analysées rigoureusement : « Nous devons retourner toutes les pierres, envisager toutes les causes possibles : erreurs humaines, mauvais entretien des infrastructures et des équipements ou simple désuétude, protocoles de prévention périmés, fréquence des inspections, résistance aux intempéries, mesures d’urgence mal adaptées aux réalités sur le terrain... Je ne rejette pas l’idée qu’on se penche sur l’imputabilité en insistant davantage sur la responsabilité que sur la bureaucratie. »

Le ministre admet qu’il existera toujours un potentiel de danger et que les accidents ne pourront jamais être entièrement évités. « Il s’agit alors de beaucoup mieux prévoir les risques et de modifier les façons de faire afin de viser autant que possible la fin de ces événements déplorables qui menacent l’environnement, la qualité de vie et parfois la santé des citoyens, ainsi que le développement économique de nos régions », a conclu M. Blanchet.

- 30 -

SOURCE :

Catherine Salvail
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 930-3343

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017