Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Terminal de granules de bois à l’anse au foulon : les ministres Blanchet et Maltais défendent la liberté d’expression

Québec, le 15 novembre 2013 – Le ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Yves-François Blanchet, et la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, ministre du Travail et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Mme Agnès Maltais, dénoncent la mise en demeure envoyée par Arrimage Saint-Laurent (ASL) à la présidente du groupe citoyen Vigilance Port de Québec, Mme Véronique Lalande. « Nous dénonçons toute volonté d'entrave à la liberté d'expression », affirment les ministres Blanchet et Maltais.

Rappelons que la compagnie ASL a récemment entamé des travaux en vue de construire un terminal de granules de bois dans le secteur de l’anse au Foulon, sur le territoire du Port de Québec, sans tenir compte des opinions exprimées par les citoyens, la Ville de Québec et le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP). ASL a notamment entrepris ses travaux sans déposer les demandes d’autorisation pourtant nécessaires en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement (LQE).

Le MDDEFP considère que ce terminal de vrac solide est soumis à l’obtention d’autorisations parce qu’il est susceptible de générer une émission, un dépôt, un dégagement ou un rejet de contaminants dans l’environnement ou une modification de la qualité de l’environnement, notamment par l’émission de bruit ou de poussière. Le Ministère évalue présentement les actions possibles sur le plan légal afin de faire respecter les règles en vigueur et de déterminer si le projet de terminal peut respecter les critères de conformité environnementale, notamment en termes d'acceptabilité sociale, de nuisances et d'émissions polluantes.

Dans l’immédiat, les ministres Blanchet et Maltais demandent à ASL et au Port de Québec d’apporter des changements à leur attitude. Ils leur demandent de :

1. Se prêter à une consultation publique indépendante;

2. Favoriser la liberté d'expression en ne tentant pas d'y faire obstacle par l'intimidation;

3. Reconnaître l’autorité du MDDEFP comme une institution capable d’assurer de garantir la sécurité et l'acceptabilité sociale du projet, en se prêtant de bonne grâce aux démarches requises.

« Il faudra le répéter chaque fois : je suis ouvert au dialogue. Par contre, je dénonce sans hésiter toute tentative de limitation de la liberté d'expression. Je reconnais que l'installation portuaire a un mandat industriel, mais le Port doit pour sa part reconnaître qu'il longe une ville reconnue à travers le monde pour ses attraits, ville où les citoyens font désormais valoir leur droit à la santé et à la sécurité. Enfin, je ne peux assurément pas garantir que la collaboration du Port et de l'entreprise leur permettrait d'aller de l'avant, mais je peux affirmer que sans cette collaboration, ils n'obtiendront pas l'acceptabilité sociale qu'exige un projet aussi dérangeant pour la communauté », a précisé le ministre Blanchet.

« En 2009, l’Assemblée nationale a adopté une loi pour prévenir l'utilisation abusive des tribunaux afin de favoriser le respect de la liberté d'expression et la participation des citoyens aux débats publics. Une citoyenne s’est levée pour dénoncer la poussière rouge à Limoilou. Au lieu de chercher à la faire taire, ASL devrait commencer à l’écouter », a conclu la ministre Maltais.

- 30 -

SOURCES :

Catherine Salvail
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 521-3911
Mélanie Harvey
Attachée de presse
Cabinet de la ministre du Travail, de l'Emploi
et de la Solidarité sociale,
ministre responsable des régions de la
Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches et députée de Taschereau
418 643-4810

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017