Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Vente aux enchères d’unités d’émission de gaz à effet de serre - Un premier test réussi pour le marché du carbone québécois

Québec, le 6 décembre 2013 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Yves-François Blanchet a dévoilé aujourd’hui les résultats de la première vente aux enchères d’unités d’émission de gaz à effet de serre du marché québécois du carbone.

« Il s’agit d’une première enchère pour le Québec. L’opération s’est très bien déroulée et aucun problème technique n’a été noté, ni du côté du Ministère ni du côté des enchérisseurs. La vente aux enchères a généré des revenus de plus de 29 M$, ce qui est conforme à nos attentes. Le marché fonctionne, et il fonctionne bien », a déclaré le ministre Blanchet.

Sur les 2,97 millions d’unités d’émission de gaz à effet de serre de 2013 mises en vente, 1,0 million d’unités ont été vendues. Par ailleurs, 1,7 million d’unités d’émission de 2016 ont trouvé preneurs. L’ensemble de ces unités se sont écoulées à 10,75 $/la tonne, en parité avec le prix plancher fixé par le gouvernement.

Le système de plafonnement et d’échange est un outil économique qui offre de la flexibilité aux entreprises quant au respect de leurs obligations, notamment à l’égard de leur stratégie d’achat d’unités d’émission. La première période de conformité prendra fin le 31 décembre 2014 et les entreprises auront encore l’occasion de participer à quatre autres enchères.

Une seule vente aux enchères s’est tenue au Québec en 2013. Dès 2014, le gouvernement du Québec tiendra quatre enchères par année. Le nombre d’unités qui sera mis en vente lors des enchères subséquentes sera donc quatre fois moins important qu’il l’a été pour celle-ci. Il était donc prévisible à ce moment-ci que le gouvernement n’écoule pas la totalité des unités d’émission disponibles.

«Nous sommes très satisfaits des résultats de cette première enchère et confiants que les unités restantes seront écoulées lors des prochaines ventes. Par ailleurs, le gouvernement du Québec liera son marché du carbone à celui de la Californie au 1er janvier 2014, ce qui viendra très certainement stimuler les transactions sur le marché et offrira de nouvelles occasions d’affaires pour les entreprises québécoises et californiennes », a indiqué le ministre.

Mentionnons que le marché du carbone est la pièce maîtresse de la stratégie québécoise de lutte contre les changements climatiques et devrait générer des revenus de plus de trois milliards de dollars d’ici 2020. Ces revenus seront entièrement consacrés à des mesures permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de mieux préparer la société québécoise à s’adapter aux impacts des changements climatiques.

Les résultats de la vente aux enchères du 3 décembre sont disponibles sur le site Web du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, à l’adresse : www.mddefp.gouv.qc.ca/changements/carbone.

À noter que la prochaine vente aura lieu le mardi 4 mars 2014. L’avis sera publié sur le site Web le vendredi 3 janvier 2014. La période d’inscription débutera le même jour.

- 30 -

SOURCE :

Catherine Salvail
Attachée de presse
Cabinet du ministre
du Développement durable,
de l’Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017