Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine - Rappel sur la circulation en motoneige dans les réserves fauniques de Matane, des Chics-Chocs et de Port-Daniel

Sainte-Anne-des-Monts, le 20 décembre 2013 - Le ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) rappelle aux citoyens que la circulation en motoneige à des fins récréatives dans les réserves fauniques est restreinte et assujettie à certaines règles. La réglementation en vigueur a entre autres pour but de favoriser la quiétude de la faune, d'assurer la sécurité des usagers et de permettre aux piégeurs d'exercer leur activité sans que leurs sentiers et installations soient endommagés par les motoneigistes.

Un motoneigiste peut circuler dans une réserve faunique :

  • Lorsqu’il emprunte des sentiers identifiés, balisés ou aménagés à cette fin;
  • Lorsqu’il participe à une activité organisée conformément aux termes d'un contrat avec le Ministère;
  • Lorsqu’il se déplace pour aller pratiquer le piégeage sur un territoire où il est titulaire de droits exclusifs de piégeage dans cette réserve faunique. Dans un tel cas, l’autorisation s'applique également au trajet effectué pour se rendre sur le terrain de piégeage en question.

Cet hiver, et plus particulièrement en début de saison, les agents de protection de la faune exerceront une surveillance accrue pour s'assurer du respect de ces dispositions, notamment dans les réserves fauniques de Matane, des Chics-Chocs et de Port-Daniel.

Les personnes qui circulent en motoneige, à l'intérieur des réserves fauniques, à l'extérieur des sentiers balisés et sans droit d'accès, s'exposent à une amende minimale de 250 $ plus les frais de cour.

Pour plus d'information, communiquez avec le service à la clientèle du Ministère, au 1 866 248-6936.

De plus, vous pouvez signaler tout acte de braconnage en communiquant avec SOS Braconnage au 1 800 463-2191.

– 30 –

SOURCE :

Relations avec les médias
Direction des communications
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement, de la Faune et des Parcs
Tél. : 418 521‑3823, poste 3991

INFORMATION :

Richard Hamel, sergent
Adjoint au soutien opérationnel
Direction de la protection de la faune
de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
Téléphone : 418 727-3710, poste 523

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017