Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Le ministre Blanchet souligne le travail rigoureux des agents de protection de la faune

Québec, le 6 janvier 2014 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs, M. Yves-François Blanchet, souligne l’excellence du travail des agents de protection de la faune du Québec lors de deux opérations de démantèlement menées en 2013, soit l’opération Quenouilles au Bas-Saint-Laurent et l’opération Cerfceau dans Chaudière-Appalaches.

« Je suis fier du travail accompli par nos agents au cours de ces opérations qui ont permis de mettre fin à de nombreux actes de braconnage dans ces régions. Appliquer la réglementation provinciale en matière de protection de la faune et traquer les braconniers constituent un travail de longue haleine et nécessitent des efforts constants. Grâce à la détermination des agents de protection de la faune, aux nombreux signalements de la population et à un effort concerté, ces opérations ont été couronnées de succès », a affirmé le ministre.

Après plus de trois ans d’enquête, l’opération Quenouilles a mis fin, le 28 novembre dernier, aux activités de braconnage de divers groupes d’individus qui opéraient dans les secteurs de Sayabec et Saint-Moïse au Bas-Saint-Laurent. Les activités qui leur sont reprochées touchent le prélèvement illégal d’orignaux, de touladis et d’ombles de fontaine. D’après l’enquête, le groupe aurait récolté et vendu illégalement plus de 6 600 poissons au cours des deux dernières années. Ainsi, 250 chefs d’accusation ont été portés.

Pour sa part, l’opération Cerfceau, qui s’est déroulée les 8 et 9 novembre dernier dans les secteurs de Saint-Raymond (Portneuf), Thetford Mines et Victoriaville, a permis de contrer la chasse de nuit au cerf de Virginie. La surveillance aérienne et au sol effectuée par une soixantaine d’agents des secteurs concernés a mené à 17 chefs d’accusation et à l’arrestation d’une quinzaine de personnes.

Entre le 1er avril et le 30 novembre 2013, 6 389 signalements ont été reçus par les bureaux de protection de la faune, 4 157 dossiers d’infraction ont été traités, 4 892 chefs d’accusation avec poursuite ont été comptabilisés et 3 660 personnes ont été poursuivies.

« Je tiens à rappeler à la population que ces opérations sont bénéfiques aux milliers de pêcheurs et de chasseurs qui pratiquent leurs activités dans le respect des règles ainsi qu’à l’ensemble de la communauté qui peut profiter de l’accès aux terres publiques et à ses ressources pour réaliser des activités de loisirs dans la nature », a ajouté le ministre.

Afin de préserver la ressource et de continuer de stimuler l’activité socioéconomique, il est important de rappeler aux citoyens de ne pas s’adonner à l’achat de poisson ou de gibier dont la provenance est douteuse et de respecter la réglementation sur la chasse et la pêche sportives.

« J’invite chaque citoyen à collaborer avec les agents de protection de la faune en leur signalant tout acte de braconnage ou tout geste allant à l’encontre de notre patrimoine faunique », a conclu le ministre Blanchet.

Pour signaler un acte de braconnage : communiquer avec SOS Braconnage au 1 800 463-2191 ou avec le bureau de la protection de la faune le plus près. L'information demeure confidentielle mddefp.gouv.qc.ca/faune/braconnage/index.htm.

– 30 –

SOURCE :

Catherine Salvail
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017