Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Plan de gestion du touladi au Québec 2014-2020
Le ministre Blanchet annonce le premier Plan de gestion du touladi

Québec, le 31 janvier 2014 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs et ministre responsable des régions de la Mauricie et du Centre-du-Québec, M. Yves-François Blanchet, annonce la mise en œuvre du Plan de gestion du touladi au Québec 2014-2020.

Depuis plusieurs années, les biologistes du Ministère sont préoccupés par l’état des populations de touladi. En 2012, ils ont d’ailleurs établi que 63 % des populations de touladi du sud du Québec étaient surexploitées. Bien que le touladi ne soit pas en danger au Québec, sa situation demeure préoccupante, et ce, malgré les importants efforts de conservation qui ont été investis depuis 30 ans. Ce plan de gestion permet d’agir dans le but d’optimiser la restauration des populations et de favoriser, ce faisant, une pêche de meilleure qualité.

« En présentant ce premier plan de gestion national du touladi, notre gouvernement pose un autre geste responsable et engagé en matière d’exploitation durable de la faune. Nous agissons de la sorte afin de maximiser le rétablissement de l’espèce dans un esprit de conservation de la ressource et de maintien d’une pêche durable et de qualité », a indiqué le ministre Blanchet.

Nouvelle réglementation en vigueur dès avril 2014

La nouvelle réglementation entrera en vigueur dès le mois d’avril prochain. Elle a principalement pour but de favoriser la reproduction de l’espèce, d’améliorer la qualité de la pêche dans le sud du Québec, de préserver l’intégrité des populations nordiques et de maintenir l’impressionnante qualité de pêche qu’on y trouve.

Ainsi, la taille des prises sera réglementée sur l’ensemble du territoire public libre au Québec, à compter du 1er avril 2014, de la manière suivante :

Zones de pêches

Limite de longueur permise

Limite de prise et de possession

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 et 8

60 cm et plus

2

9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 20, 21, 25, 26, 27 et 28

45 cm et plus

2

19 sud A, 22 sud et 29

Moins de 60 cm

3

19 sud B, 22 nord, 23 et 24

Moins de 60 cm

3 (avec la possibilité de garder un touladi de plus de 60 cm)

Parmi les autres faits saillants réglementaires, notons :

  • Le maintien de la gestion par quotas annuels dans les territoires fauniques structurés (zecs, réserves fauniques et pourvoiries);
  • La fermeture de la pêche d’hiver au touladi partout au Québec;
  • La fermeture de la pêche d’hiver à toutes les espèces sur les lacs à touladi dans les zones 1 à 15, 18, 26, 27 et 28;
  • L’application de limites de longueur au touladi et à ses hybrides (moulac et lacmou);
  • L’obligation de transporter les poissons entiers ou entiers et éviscérés;
  • La remise à l’eau obligatoire de tous les touladis sur les plans d’eau qui font l’objet de mesures de restauration;
  • La création des sous-zones A (ouest) et B (est) dans la zone de pêche 19 sud.

Certaines mesures réglementaires peuvent comporter des exceptions.

Afin de favoriser le rétablissement des populations et de soutenir la pêche sur certains plans d’eau, le Ministère accentuera les efforts d’ensemencement au cours des dix prochaines années. Ainsi, plus de 50 lacs répartis dans les différentes régions du Québec se partageront près de trois millions de touladis d’ici 2025.

Rappelons que les 70 000 pêcheurs sportifs de touladi du Québec consacrent annuellement environ 625 000 jours de pêche pour une récolte annuelle totale estimée à 380 000 touladis (400 tonnes). Les retombées économiques annuelles de cette activité sont estimées à 90 M$.

« Le virage que nous prenons aujourd’hui dans la gestion de la pêche au touladi permettra de maintenir une pêche durable et de qualité pour que les générations futures puissent, elles aussi, profiter de cette belle activité », a conclu M. Blanchet.

Il est à noter que des exceptions peuvent s’appliquer. Le MDDEFP invite les amateurs de pêche à consulter son site Web pour connaître les diverses mesures réglementaires : www.mddefp.gouv.qc.ca/faune/reglementation/peche/.

Un document synthèse portant sur le Plan de gestion du touladi au Québec 2014-2016 peut être consulté à l’adresse suivante : www.mddefp.gouv.qc.ca/faune/peche/plan-gestion-touladi.htm.

- 30 -

SOURCE :

Catherine Salvail
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune
et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias
Direction des communications
Ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017