Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Troisième vente aux enchères du marché du carbone du Québec- La demande a dépassé l’offre

Québec, le 30 mai 2014 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel, a publié aujourd’hui les résultats de la troisième vente aux enchères québécoise d’unités d’émission de gaz à effet de serre (GES), qui s’est tenue le 27 mai dernier. À quelques mois d’une première enchère liée avec la Californie, le système québécois démontre son efficacité.

Les participants à la vente aux enchères ont soumis des offres pour une quantité équivalant à 102 % du nombre d’unités d’émission de 2014 mises en vente. Ainsi, 100 % des unités de 2014, soit près de 1,05 million d’unités, ont trouvé preneurs, et un bris d’égalité a été utilisé pour l’attribution des dernières unités. Bonne nouvelle également en ce qui concerne les unités d’émission futures (2017), puisque plus de 85 % d’entre elles ont été vendues. L’ensemble de ces unités se sont écoulées à 11,39 $ la tonne, à parité avec le prix plancher fixé par le gouvernement.

« Les taux de participation élevés, autant pour l’achat des unités courantes que pour celui des unités futures, nous indiquent que les émetteurs prennent au sérieux le nouveau marché et qu’ils se préparent déjà en prévision de leurs besoins futurs », a déclaré le ministre Heurtel.

La vente a généré des revenus de 26,8 millions de dollars, pour un total cumulatif de 82,2 millions de dollars depuis la première enchère tenue en décembre 2013. Les revenus issus du marché du carbone, estimés à plus de 3 milliards de dollars d’ici 2020, seront entièrement versés au Fonds vert pour financer le Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques et d’autres politiques ayant également une incidence sur les émissions québécoises de gaz à effet de serre.

« Le marché du carbone fait partie d’une série de mesures qui visent à lutter contre les changements climatiques, à transformer de manière durable l’économie du Québec et à réduire progressivement notre dépendance au pétrole. L’expérience que le Québec acquiert présentement dans ce marché, qui sera bientôt pleinement opérationnel avec celui de la Californie, placera les entreprises québécoises dans une situation avantageuse par rapport à des concurrents qui auront tardé à moderniser leurs installations pour les rendre plus performantes », a souligné le ministre.

Les résultats de la vente aux enchères du 27 mai sont disponibles sur le site Web du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques au www.mddelcc.gouv.qc.ca/changements/carbone.

La prochaine vente aux enchères aura lieu le mardi 26 août 2014. Un avis officiel sera publié sur le site Web du Ministère 60 jours avant sa tenue, tel que le prévoit la réglementation. La période d’inscription débutera le même jour.

- 30 -

SOURCE :

Marie-Catherine Leduc
Attachée de presse par intérim
Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017