Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Parc nature de Pointe-aux-Outardes : 150 000 $ sont accordés pour la gestion de la réserve aquatique projetée de Manicouagan

Québec, 3 juillet 2014 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, et le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Yves Bolduc, annoncent l’attribution d’une subvention de 150 000 $ à Parc nature de Pointe-aux-Outardes. Répartie sur deux ans, cette aide financière vise à soutenir la gestion de la réserve aquatique projetée de Manicouagan, qui sera réalisée par l’organisme en collaboration avec le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et les partenaires du milieu.

« Notre gouvernement s’est engagé à réserver 10 % du territoire estuarien et marin à des fins de création d’aires marines protégées d’ici 2015, et nous sommes résolus à atteindre notre cible. Cette annonce vient confirmer notre volonté d’augmenter de façon notable la superficie protégée dans la région de l’estuaire et du golfe du Saint-Laurent et de préserver la biodiversité d’une valeur exceptionnelle qui caractérise les milieux aquatiques », a affirmé le ministre Heurtel.

Grâce à cette subvention, Parc nature de Pointe-aux-Outardes amorcera la gestion de la première aire marine protégée relevant du gouvernement du Québec. Pour ce faire, il assurera la gestion de la réserve aquatique projetée et favorisera la concertation relativement à l’attribution d’un statut permanent de réserve aquatique à l’aire marine. Concrètement, l’aide financière permettra :

  • d’élaborer un plan d’action pour la future réserve aquatique, qui déterminera les priorités en matière de conservation, de mise en valeur, de recherche, d’éducation et de communication;
  • de participer à l’élaboration d’un plan de conservation et de gestion;
  • d’assurer la logistique et la coordination des rencontres avec les partenaires régionaux;
  • d’élaborer des activités d’animation sur le milieu marin;
  • de faire des démarches pour faire connaître les actions à réaliser pour la désignation de l’aire marine protégée et d’en faire découvrir les raisons d’être. 

Le territoire marin protégé par la réserve aquatique projetée de Manicouagan couvre un territoire de 712 km2. Il est situé en face du Parc nature de Pointe-aux-Outardes et il est inclus dans la zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO) de Baie-Comeau, qui comprend le littoral à partir de la pointe Saint-Gilles, la baie des Écorces, la baie Comeau et une partie de la baie des Anglais. La réserve aquatique projetée de Manicouagan est l’habitat de plusieurs espèces menacées ou vulnérables, telles que le phoque commun, le marsouin et le petit rorqual.

« La réserve aquatique projetée de Manicouagan permettra la mise en valeur et la conservation de la diversité des habitats de ce territoire et contribuera à la qualité de vie de tous les citoyens de la région. Parc nature de Pointe-aux-Outardes détient l’expertise nécessaire pour assurer sa saine gestion. Je suis fier de constater la force avec laquelle les différents partenaires du milieu se mobilisent pour protéger ce territoire, qui abrite l’un des plus riches écosystèmes estuariens et marins du Saint-Laurent », a déclaré le ministre Bolduc.

– 30 –

SOURCE :

Stéphanie Kitembo
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017