Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Sondages préliminaires en milieu aquatique à Cacouna - transcanada devra modifier ses pratiques avant de reprendre les sondages géotechniques

Québec, le 10 octobre 2014 – Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) indique que la compagnie TransCanada Pipelines Limited devra modifier son plan de travail avant de reprendre ses sondages géotechniques à Cacouna.

Lors de la délivrance du certificat d’autorisation le 21 août 2014, le MDDELCC a exigé de TransCanada qu’elle réalise des mesures de bruits lors des premiers sondages afin de déterminer si sa méthode de travail devait être adaptée. Le 2 octobre 2014, TransCanada a transmis au Ministère un rapport de bruit préliminaire, tel que le prévoyait le certificat d’autorisation. Selon les données de ce rapport, des ajustements doivent être apportés à la méthode de travail de TransCanada. Le Ministère a fait parvenir une lettre à l’entreprise indiquant qu’elle devait apporter ces ajustements à son plan de travail avant le 15 octobre 2014. Dans l’éventualité où la compagnie ne transmettrait pas une proposition à la satisfaction du Ministère avant cette date, elle ne pourrait pas reprendre ses travaux de sondage.

TRANSPORT MARITIME

Par ailleurs, en ce qui concerne le transport maritime dans la zone où sont réalisés les sondages préliminaires en milieu aquatique, le certificat d’autorisation prévoit que les mouvements des bateaux doivent être peu fréquents et réalisés au besoin seulement. Il prévoit également que le déplacement des équipes de forage soit réalisé au moyen d’un seul navire.

Selon les vérifications faites par le MDDELCC concernant les travaux effectués au mois de septembre, TransCanada a utilisé trois bateaux pour le déplacement de ses équipes de travail. Le MDDELCC lui a donc transmis un avis de non-conformité.

En vue de la reprise des sondages, le MDDELCC a demandé à TransCanada de bonifier sa méthode de transport. La compagnie a donc proposé une nouvelle méthode de transport des équipes de travail qui élimine plusieurs déplacements entre les barges et le quai. Cette proposition, qui nécessitera deux bateaux, limitera le trafic à un seul aller-retour entre chaque barge et le quai lors du quart de travail de jour et à un aller-retour la nuit. Le Ministère a jugé acceptable cette modification qui respecte les objectifs initiaux relatifs à la limitation du trafic maritime occasionné par les travaux de TransCanada. Rappelons que le MDDELCC s’est engagé à être présent sur les lieux des travaux et à s’assurer du respect des exigences du certificat d’autorisation.

– 30 –

SOURCE :

Frédéric Fournier
Responsable des communications
Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 386-8000, poste 230

INFORMATION :

Frédéric Fournier
Responsable des communications
Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 386-8000, poste 230

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017