Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Stratégie québécoise sur les aires protégées :
139 552 $ sont investis pour la conservation de 170 hectares d’espaces naturels dans la région de Fort William

Québec, le 23 janvier 2003 – Le ministre d’État aux Affaires municipales et à la Métropole, à l’Environnement et à l’Eau, M. André Boisclair, a annoncé aujourd’hui l’octroi d’une aide financière de 139 552 $ à l’organisme Conservation de la Nature - Québec pour un projet de conservation en Outaouais. La contribution financière accordée par le ministre de l’Environnement a permis à l’organisme de conservation d’acquérir un terrain totalisant plus de 170 hectares d’espaces naturels dans la région de Fort William, une localité située en bordure de la rivière des Outaouais, face à l’île aux Allumettes.

La propriété de Fort William abrite une biodiversité riche et peu commune sur le territoire québécois. «Les plages et les rivages rocheux constituent notamment le refuge de deux des plus belles et des plus importantes populations de fimbristyle d’automne et de gratiole dorée, deux plantes dont la survie est précaire et qui figurent sur la liste des espèces menacées ou vulnérables du Québec. Les rives sinueuses de ce terrain, qui totalisent près de 4 000 mètres de long, représentent de plus un milieu de prédilection pour la population la plus nordique de la tortue géographique, une autre espèce inscrite sur la liste des espèces menacées ou vulnérables du Québec. Il importe donc de protéger ce milieu dont la valeur écologique est indéniable», a déclaré le ministre Boisclair.

L’aide financière gouvernementale octroyée à Conservation de la Nature - Québec servira à rembourser 50 % de l’ensemble des coûts encourus par l’organisme lors de l’acquisition du site. L’attribution de cette aide financière favorise le développement d’un réseau national d’aires protégées et contribue, par conséquent, à la sauvegarde de la biodiversité sur le territoire québécois.

L’acquisition de la propriété de Fort William s’inscrit à l’intérieur de l’entente de partenariat financier totalisant 10 millions de dollars convenue, le 24 janvier 2002, entre le gouvernement du Québec et Conservation de la Nature - Québec dans le cadre du Programme national pour le développement d’un réseau privé d’aires protégées. Ce programme vise à appuyer à parts égales les efforts du secteur privé pour développer un réseau privé d’aires protégées de grande envergure au Québec.

«L’annonce de cette nouvelle aire protégée confirme notre volonté de mieux préserver la biodiversité par l’accroissement de notre réseau d’aires protégées. Notre objectif est de protéger 8 % du territoire québécois d’ici 2005. Ce geste s’inscrit comme une étape de plus vers la réalisation de ce défi collectif qui fait appel à la solidarité des partenaires et des acteurs de la conservation au Québec», a conclu le ministre.

L’information sur le Programme national pour le développement d’un réseau privé d’aires protégées et la Stratégie québécoise sur les aires protégées est disponible dans le site Internet du ministère de l’Environnement.

– 30 –

SOURCES :

Martin Lévesque
Attaché de presse
Cabinet du ministre d’État aux Affaires
municipales et à la Métropole,
à l’Environnement et à l’Eau
Tél. : (418) 521-3911
Louise Barrette
Direction des communications
Ministère de l’Environnement
Tél. : (418) 521-3823, poste 4163

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017