Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Zones inondables dans le secteur de la rivière Lorette : L’agglomération de Québec aura jusqu’au 31 décembre 2016 pour déposer un projet de règlement

Québec, 18 décembre 2014– Le gouvernement du Québec a adopté hier un décret modifiant le décret numéro 933-2013 qui reporte au 31 décembre 2016 la date d’échéance pour le dépôt du projet de règlement modifiant le schéma d’aménagement de l'agglomération de Québec concernant la protection et la délimitation des zones inondables de la rivière Lorette.

« Notre gouvernement a toujours fait preuve d'ouverture et a collaboré avec la Ville de Québec afin de trouver une solution commune dans ce dossier. Nous avons convenu avec la Ville qu’il était important que la municipalité dispose du temps nécessaire pour élaborer, à l’aide d’experts externes, une nouvelle étude de modélisation qui établira la capacité hydraulique de la rivière Lorette afin de prendre en compte l’effet des travaux sur la détermination des zones inondables dans ce secteur », a expliqué le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel. 

Le décret numéro 933-2013, adopté d’urgence le 11 septembre 2013, faisait suite aux inondations de 2013 et avait pour but de soustraire à la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement les mesures temporaires requises pour réduire les risques d'inondation aux abords de la rivière Lorette. La Ville de Québec s’apprête maintenant à réaliser un projet permanent de remodelage des rives de cette rivière.

« Cette nouvelle échéance permet à la Ville de Québec de continuer de faire cheminer son projet permanent de remodelage des rives de la rivière Lorette. Ce projet est très important aux yeux des citoyens de Québec, puisqu’il diminuera les risques que des dommages par inondation soient causés à leurs résidences », a déclaré le ministre.

Par ailleurs, le Ministère accompagnera la Ville tout au long de la procédure d’évaluation et d’examen des impacts sur l’environnement de son projet de réhabilitation des berges.

 - 30 -

SOURCE :

Marie-Catherine Leduc
Attachée de presse adjointe
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et de la Lutte contre
les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017