Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Consultations sur les changements climatiques en Ontario : Une démarche saluée par Québec

Québec, le 12 février 2015 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, accueille avec enthousiasme l’initiative de son homologue ontarien, le ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique, M. Glen Murray, qui a lancé aujourd’hui une consultation publique sur les changements climatiques. Le Québec souscrit pleinement à la vision générale proposée dans le document de travail, à savoir que la lutte contre les changements climatiques s’arrime avec un développement économique durable et prospère. 

« Tout comme le Québec, l’Ontario a bien compris qu’il y a urgence d’agir contre les changements climatiques. En mettant en œuvre ce chantier de travail, l’Ontario propose des solutions concrètes et innovatrices visant à assurer la protection de l’environnement, tout en améliorant notre qualité de vie et celle de nos enfants. Je tiens à offrir notre appui à l’Ontario et à lui exprimer notre pleine et entière collaboration afin de lutter ensemble contre les changements climatiques », a déclaré le ministre Heurtel.

L’instauration d’un système de plafonnement et d’échange de droits d’émission de gaz à effet de serre (GES) fait partie des solutions avancées par l’Ontario dans son processus de consultation. Rappelons que le Québec a lui-même fait le choix de lier son système de plafonnement et d’échange de droits d’émission (SPEDE) de GES à celui de la Californie, le 1er janvier 2014, créant ainsi le plus vaste marché du carbone en Amérique du Nord.

« Grâce aux revenus du Fonds vert, issus principalement du marché du carbone, le gouvernement du Québec est en mesure de financer les mesures de son Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques et ainsi favoriser la transition des entreprises québécoise vers un monde plus sobre en carbone. Estimés à 3,3 milliards de dollars d’ici 2020, les revenus du Fonds vert représentent un puissant moteur de relance économique et de création d’emplois », a affirmé le ministre Heurtel.

Le Québec est heureux de pouvoir compter sur une coopération accrue avec l’Ontario dans la lutte contre les changements climatiques. En effet, les premiers ministres Philippe Couillard et Kathleen Wynne ont intensifié la coopération en matière d’environnement et de lutte contre les changements climatiques au cours des derniers mois. D’ailleurs, le 21 novembre dernier, les deux provinces ont signé un protocole d’entente concernant des actions concertées en matière de lutte contre les changements climatiques, dans lequel figure l'engagement d'explorer l’utilisation de mécanismes de marché en Ontario, tels que ceux mis en œuvre par le Québec et la Californie dans le cadre de la Western Climate Initiative. L’Ontario est également membre de ce regroupement nord-américain.

– 30 –

SOURCE :

Guillaume Bérubé
Attaché de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et de la Lutte contre
les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017