Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Réussite de l’entreprise Biothermica : Le ministre Heurtel souligne la première vente de crédits compensatoires de carbone

Québec, le 17 mars 2015 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, est fier de souligner que l’entreprise montréalaise Biothermica a tenu une première vente de plus de 80 000 tonnes de crédits compensatoires de carbone sur le marché Québec-Californie, d’une valeur de 860 000 dollars canadiens. Le ministre a procédé à cette annonce dans le cadre de l’ouverture du Salon Americana.

 « Il s’agit d’une percée importante pour cette entreprise québécoise qui fait ainsi valoir son savoir-faire et son leadership au-delà de nos frontières. Cette première transaction conclue dans le cadre du marché du carbone Québec-Californie est un bel exemple des multiples occasions d’affaires que peut représenter ce marché pour les entreprises québécoises qui ont des solutions novatrices à proposer pour lutter efficacement contre les changements climatiques. Biothermica a su tirer son épingle du jeu dans ce marché qui permet aux émetteurs et aux distributeurs de carburants du Québec et de la Californie de couvrir leurs émissions annuelles de gaz à effet de serre en utilisant jusqu'à 8 % de crédits compensatoires », a déclaré le ministre Heurtel.

 Rappelons que le volet « crédits compensatoires » du Règlement concernant le système de plafonnement et d’échange de droits d’émission de gaz à effet de serre permet à des entreprises de secteurs économiques qui ne sont pas directement visés par le système de plafonnement et d’échange de réaliser des projets de réduction d’émissions de GES, d’obtenir des crédits pour ces projets et de les vendre aux émetteurs assujettis au marché du carbone, qui les utiliseront pour se conformer à la réglementation.

 Les retombées économiques issues de la créativité et du leadership des entrepreneurs québécois qui développent des technologies vertes s’ajoutent aux bénéfices générés par le marché du carbone et par le Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques (PACC 2013-2020). Rappelons que le marché du carbone est l’élément central de la stratégie québécoise de lutte contre les changements climatiques. La totalité des revenus qu’il génère est versée au Fonds vert et réinvestie dans la mise en œuvre du PACC 2013-2020, qui disposera de 3,3 milliards de dollars pour réduire les émissions de GES et favoriser l’adaptation de la société québécoise aux conséquences des changements climatiques, tout en contribuant à la relance économique du Québec.

 « La réussite de Biothermica est la preuve que le marché du carbone stimule l’innovation, la créativité des entrepreneurs et le développement de l’expertise québécoise dans de nouveaux créneaux de pointe. En plus de favoriser la relance et le développement durable de notre économie, cet outil de fiscalité verte nous permet de lutter, ensemble, contre les changements climatiques, afin d’assurer une meilleure qualité de vie à nos enfants », a conclu le ministre Heurtel.

 – 30 –

SOURCE :

Guillaume Bérubé

Attaché de presse

Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias

Ministère du Développement durable,

de l’Environnement et de la Lutte contre

les changements climatiques

Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017