Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Dossier du port de Québec - Québec participera étroitement à la procédure d'évaluation environnementale annoncée par le fédéral

Québec, 31 juillet 2015 – À la suite de l’initiative du port et de la décision de la ministre de l’Environnement, ministre de l’Agence canadienne de développement économique du Nord et ministre du Conseil de l’Arctique du Canada, l’honorable Leona Aglukkaq, d’assujettir le projet d’expansion du port de Québec à la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale, le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, confirme que le gouvernement fera valoir les préoccupations du Québec en participant étroitement au processus d’évaluation environnementale.  

 

« Nous avons toujours exprimé notre volonté de travailler en collaboration avec l’Administration portuaire de Québec. En soumettant le projet d’agrandissement à une évaluation environnementale de l’Agence canadienne d’évaluation environnementale (ACEE), un organisme indépendant, nous nous assurerons qu’il bénéficiera d’une évaluation sérieuse dont le Québec sera partie prenante. Cette entente offre l’opportunité de ne faire qu’un seul processus d’évaluation environnementale. Cette façon de faire s'inscrit dans l'esprit de l'Entente de collaboration Canada-Québec en matière d'évaluation environnementale », a affirmé le ministre Heurtel.

 

Le gouvernement du Québec collaborera avec l’ACEE à toutes les étapes du processus, ce qui permettra notamment de cerner les effets environnementaux du projet, de proposer des mesures pour atténuer ces effets et d’inclure des programmes de suivi.

 

Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) s’assurera que les préoccupations du Québec au sujet du projet, notamment concernant la qualité de l’air, les écosystèmes marins et le traitement des matières dangereuses, soient prises en compte. Cette collaboration prévaudra tout au long du processus d’évaluation environnementale.

 

« Rappelons que notre priorité est de veiller à la sécurité des citoyens et à la protection de l'environnement, tout en assurant la réalisation de projets porteurs pour le Québec », a conclu le ministre Heurtel.

 

Signée en 2010, l’Entente de collaboration Canada-Québec en matière d’évaluation environnementale est disponible sur le site web du MDDELCC : http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/evaluations/Entente-CanQc2010.pdf.

 

– 30 –

SOURCE :

Guillaume Bérubé

Attaché de presse

Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias

Ministère du Développement durable,

de l’Environnement et de la Lutte contre

les changements climatiques

Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017