Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Tournée aux Îles-de-la-Madeleine - Le ministre Heurtel rencontre des intervenants engagés dans la protection de l’environnement

Havre-aux-Maisons, 22 septembre 2015 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, était de passage vendredi dernier aux Îles-de-la-Madeleine pour rencontrer des organisations engagées dans la protection de l’environnement. Accompagné du député de la région, M. Germain Chevarie, le ministre a profité de l’occasion pour discuter avec différents intervenants des orientations du livre vert visant à moderniser le régime d’autorisation environnementale de la Loi sur la qualité de l’environnement.

« Les Îles-de-la-Madeleine sont un lieu tout à fait unique, et ce, à plusieurs égards. Il était donc important pour moi de venir visiter les Madelinots pour échanger avec eux sur les différents défis environnementaux qui touchent l’ensemble de l’archipel », a affirmé le ministre.

« Nous avons le plaisir d’accueillir le ministre sur notre territoire pour permettre des échanges, rencontres et visites qui nous apparaissent nécessaires, considérant la fragilité de l’archipel, a poursuivi M. Chevarie. Ces rencontres avec le ministre sont une belle occasion pour les gens d’ici d’exprimer leurs préoccupations, mais également de faire valoir les initiatives qui témoignent à la fois de l’importance que les Madelinots accordent à la qualité de leur milieu de vie et à la protection de l’environnement, ainsi que de l’ingéniosité dont ils font preuve pour y arriver. »

Lors d’un dîner-conférence à la Chambre de commerce des îles-de-la-Madeleine, le ministre a pu échanger avec plus d’une cinquantaine de membres sur les orientations proposées dans le livre vert sur la modernisation du régime d’autorisation environnementale de la Loi sur la qualité de l’environnement. « Le livre vert comprend les propositions que nous comptons mettre en œuvre pour doter le Québec d’un régime plus clair, plus prévisible et plus efficace, tout en maintenant les plus hautes exigences en matière de protection de l’environnement. De plus, ce nouveau régime nous aidera à relever les défis associés à la lutte contre les changements climatiques et à mieux conjuguer les trois grands piliers du développement durable, soit la protection de l’environnement et le développement économique et social», a mentionné le ministre.

Notons que le ministre a également rencontré les représentants de la Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) afin de discuter du développement collectif des Îles-de-la-Madeleine et des outils qui sont offerts à la population pour développer le potentiel économique et durable de la région. Il a aussi discuté de la lutte contre les changements climatiques, de la saine gestion des matières résiduelles et du traitement des eaux usées domestiques avec les représentants de l’agglomération des Îles-de-la-Madeleine, ainsi que de la gestion intégrée du Saint-Laurent avec l’équipe du comité Zone d’intervention prioritaire (ZIP) des Îles-de-la-Madeleine, qui a obtenu d’ailleurs une aide gouvernementale totalisant 625 000 $ pour les cinq prochaines années afin de mettre sur pied la Table de concertation régionale des Îles-de-la-Madeleine et coordonner ses travaux.

Le ministre a également eu des échanges intéressants sur les défis environnementaux avec les délégués des principaux organismes socioéconomiques de l’archipel qui composent la Table de concertation sur les hydrocarbures. Finalement, une visite de la Ferme Avicole Bourgeois Dumont inc. a démontré toute la débrouillardise madelinienne en matière de développement durable. En plus d’approvisionner l’archipel en œufs, cette entreprise transforme le fumier de poules en engrais 100 % écologique, un produit qui est devenu une référence pour les fermes avicoles du Québec. Elle possède aussi un système particulier d'échangeur d'air qui redistribue la chaleur produite par la volaille, ce qui permet de diminuer la consommation d'énergie.

Le ministre s’est par ailleurs rendu au port de Cap-aux-Meules et a été à même de constater l’état actuel des lieux et les travaux qui ont été menés à la suite du déversement d’hydrocarbures survenudans le port en septembre 2014.

« Je tiens à remercier mon collègue Germain Chevarie pour son accueil chaleureux ainsi que toute son équipe du bureau de circonscription. Tout au long de la journée, j’ai eu l’occasion de faire la connaissance de plusieurs acteurs qui s’investissent dans le développement responsable et durable de leur région afin d’assurer une qualité de vie à leurs enfants », a conclu le ministre Heurtel.

– 30 –

SOURCE :

Guillaume Bérubé

Attaché de presse

Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias

Ministère du Développement durable,

de l’Environnement et de la Lutte contre

les changements climatiques

Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017