Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

QUÉBEC et la MRC du Haut-Richelieu signent un protocole d'entente concernant la délimitation du domaine hydrique de l'État et la gestion de la plaine inondable du Haut-Richelieu

Québec, le 26 mars 2002  –  Le ministre d'État aux Affaires municipales et à la Métropole, à l'Environnement et à l'Eau, M. André Boisclair, et la préfète de la MRC du Haut-Richelieu, Mme Christiane Marcoux, ont signé aujourd’hui, en présence du député de Saint-Jean, M. Roger Paquin, un protocole d’entente concernant la délimitation du domaine hydrique de l’État et la gestion de la plaine inondable du Haut-Richelieu.

Cette entente a pour objectif d’apporter une solution satisfaisante qui permettra aux riverains de la rivière Richelieu de clarifier leur titre de propriété par rapport au domaine hydrique de l’État. Elle vise également à assurer la mise en place par la MRC d’un cadre de gestion de la plaine inondable de la rivière Richelieu et de la Baie Missisquoi respectueux de la richesse écologique exceptionnelle du milieu et à résoudre des problématiques locales reliées à l’aménagement du territoire.

La signature de ce protocole confirme la démarche déjà entreprise par le ministère de l’Environnement et la MRC du Haut-Richelieu à l’effet de produire une cartographie détaillée de ce secteur en vue d’obtenir un portrait fidèle et à jour de la rivière et de la plaine inondable. Sur la base de cette cartographie et des informations recueillies, cette entente permettra également de proposer des solutions en ce qui à trait à la régularisation des titres de propriété dans certains secteurs, à la protection écologique du milieu et à un aménagement et une utilisation appropriés des plans d’eau et de la plaine inondable de la rivière Richelieu et de la Baie Missisquoi.

« La signature de cette entente favorisera l’émergence d’une solution responsable au regard de la délimitation du domaine hydrique de l’État et de la gestion de la plaine inondable de la Rivière Richelieu et de la Baie Missisquoi. Les municipalités et les citoyens de la région travaillent ensemble pour mettre en œuvre une stratégie qui assurera un aménagement et un développement du territoire adapté à cette magnifique rivière qu’est le Richelieu », a déclaré le ministre Boisclair.

« Les secteurs de la rivière Richelieu et de la Baie Missisquoi revêtent une très haute importance pour la sauvegarde de la diversité biologique du Québec. Malgré un développement agricole intensif et une perturbation importante des rives, on y retrouve en effet de nombreux milieux naturels, tels des marais, des saulaies arbustives et des érablières à érable argenté, en bon état de conservation que nous avons le devoir de préserver pour les générations présentes et futures », a déclaré madame Marcoux, préfète de la MRC.

« C'est l'aboutissement d'un long processus, d'une démarche de concertation remarquable. Cela solutionne les problèmes du passé de façon optimale et permet d'entrevoir la gestion de l'avenir de façon responsable. Je suis convaincu que les citoyennes et les citoyens de la région reçoivent cette entente de façon très positive », a déclaré M. Paquin, député de Saint-Jean.

- 30 -

SOURCES :

Jean-Louis Laplante
Attaché de presse
Cabinet du ministre d'État
aux Affaires municipales et à la Métropole,
à l’Environnement et à l’Eau
Tél. : (418) 521-3911
Marie-Hélène Émond
Conseillère en communication
Direction des communications
Ministère de l'Environnement
Tél. : (418) 521-3823, poste 4687

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017