Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Le ministre David Heurtel rend publics les résultats de l’inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre en 2014

Québec, le 10 mars 2017. – L’Inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre (GES) en 2014 et leur évolution depuis 1990 est maintenant disponible sur le site Web du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC).

Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, en a rendu publics les résultats aujourd'hui.

On peut y lire que les émissions québécoises ont considérablement diminué depuis 1990, alors que le PIB a connu une hausse importante. Le Québec se maintient au premier rang des provinces canadiennes pour le plus faible taux d’émission par habitant.

Citation :
« Si les cibles d’émission de GES sont des objectifs tangibles, il ne faut pas oublier que d’autres bénéfices, dont on ne parle pas suffisamment, découlent de la lutte contre les changements climatiques. En tant que collectivité, investir dès maintenant les ressources nécessaires pour faire face aux enjeux climatiques nous permettra de réduire les coûts que nous devrons assumer dans le futur et renforcera la capacité de nos entreprises, de nos municipalités et de nos citoyens à faire face aux impacts des changements climatiques et à tirer avantage des nouvelles occasions qui en résulteront. En effet, la lutte contre les changements climatiques nous offre l’occasion d’entrer dans l’économie du 21e siècle, une économie moderne, propulsée par l’innovation et la décarbonisation. C’est ainsi que nous pourrons offrir à nos enfants une meilleure qualité de vie. Faisons-le pour eux! »

David Heurtel, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Faits saillants :

 -      Les Québécoises et les Québécois ont rejeté 82,1 mégatonnes équivalent CO(Mt éq. CO2) de GES dans l’atmosphère en 2014, un niveau équivalent à celui des années 2012 et 2013, et qui correspond à une diminution de 8,0 % depuis 1990. Pendant cette période, la population a augmenté de 17,4 % et le PIB a connu une hausse de 58,2 %. Le taux d’émission par habitant au Québec était de 10 tonnes (t), la moyenne canadienne se situant à plus du double (20,2 t).

-       La baisse enregistrée depuis 1990 au Québec est principalement attribuable à la diminution des émissions dans les secteurs de l’industrie, du chauffage des bâtiments et des déchets. Le secteur des transports demeure le principal émetteur de GES, étant responsable de 41,0 % des émissions totales du Québec en 2014. Le transport routier représentait 82,0 % des émissions de ce secteur. Le secteur de l’industrie arrivait au deuxième rang, avec 31,4 % des émissions. La balance des émissions se répartit entre les secteurs du chauffage des bâtiments (10,4 %), de l’agriculture (9,4 %), des déchets (7,5 %) et de la production d’électricité (0,3 %).

 -       Rappelons que le gouvernement du Québec s’est engagé à faire reculer les émissions de GES de 20 % sous le niveau de 1990 d’ici 2020 et qu’il a mis en place les outils pour y parvenir, tel le marché du carbone, qui permet des réductions concrètes et dont les revenus sont entièrement réinvestis dans des mesures de lutte contre les changements climatiques. L’envoi d’un signal de prix carbone indique clairement aux entreprises et aux citoyens qu’ils doivent innover et modifier leurs comportements pour réduire leur empreinte carbone.

Lien connexe :

L’Inventaire québécois des émissions de gaz à effet de serre en 2014 et leur évolution depuis 1990 est disponible sur le site Web du ministère de Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

– 30 –

SOURCE :

Emilie Simard
Attachée de presse
Cabinet du ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521‑3911

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

        

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017