Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Première vente aux enchères du marché du carbone de l’Ontario : un succès!

 

Québec, le 3 avril 2017. – Réagissant à la publication des résultats de la première vente aux enchères d’unités d’émission de gaz à effet de serre du marché du carbone de l’Ontario, qui s’est tenue le 22 mars dernier, le ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec, M. David Heurtel, félicite le gouvernement de l’Ontario et son homologue, le ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique, M. Glen Murray, pour cette première opération réussie. La totalité des unités se sont écoulées à un coût au-dessus du prix minimum de 2017 fixé par le gouvernement ontarien. Pour le ministre Heurtel, le succès de cette première vente aux enchères, où la totalité des unités courantes ont trouvé preneur, souligne une fois de plus l’attrait du modèle conçu par les partenaires de la Western Climate Initiative (WCI).

 

L’Ontario a en effet choisi d’adopter une approche de marché compatible avec celle des systèmes de plafonnement et d’échange de droits d’émission de gaz à effet de serre (SPEDE) conçus par le Québec et la Californie dans le cadre de la WCI. Son système est en vigueur depuis le début de janvier 2017, et les démarches pour le lier au marché du carbone Québec-Californie d’ici 2018 se poursuivent.

 

Rappelons que le Québec a lié son système de plafonnement et d’échange de droits d’émission de GES à celui de la Californie le 1er janvier 2014, créant ainsi le plus vaste marché du carbone en Amérique du Nord et le premier à avoir été conçu et à être exploité par des États fédérés de pays différents. L’arrivée de l’Ontario au sein du marché du carbone Québec-Californie permettra de couvrir un territoire regroupant plus de 60 % de la population canadienne et représentant près de 56 % du PIB  du Canada.

 

Citation :

 

« Je tiens à saluer le leadership et la vision du gouvernement de l’Ontario et à féliciter mon homologue M. Glen Murray, ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique pour cette importante réalisation. La vigueur et la résilience du marché constatées dans le cadre de cette première vente aux enchères en Ontario démontrent une fois de plus la pertinence de l’outil de tarification carbone. Avec le plafonnement des émissions de GES, le gouvernement de l’Ontario a eu la vision et l’audace de se doter d’un outil de marché robuste et éprouvé, à la hauteur de ses ambitions environnementales. Le Québec et l’Ontario poursuivent leur collaboration et les démarches pour que l’Ontario se lie au marché du carbone Québec-Californie en 2018. Ce marché élargi favorisera encore davantage l’adoption de comportements moins émetteurs de GES et contribuera à propulser nos sociétés vers une économie plus verte et prospère. »

David Heurtel, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

 

Fait saillant :

  

  • La totalité des revenus du Québec provenant du marché du carbone est versée au Fonds vert pour financer le Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, dont les mesures visent à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à améliorer la capacité d’adaptation de la société québécoise aux impacts des changements climatiques. Ce plan contribue également à la modernisation de notre économie en stimulant l’investissement, l’innovation et la création d’emplois dans les technologies propres.

 

Liens connexes :

 

Le marché du carbone du Québec :

http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/changementsclimatiques/marche-carbone.asp

 

 

Sommaire des résultats de la première vente aux enchères du marché du carbone de l’Ontario : https://www.ontario.ca/fr/page/plafonnement-et-echange

 

– 30 –

 

SOURCE :

Emilie Simard

Attachée de presse

Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias

Ministère du Développement durable,

de l’Environnement et de la Lutte contre

les changements climatiques

Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017