Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Programme Action-Climat Québec : Québec accorde plus de 166 000 $ au Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire pour son projet Côtes à Côtes : Plateforme citoyenne sur l’état de santé des habitats côtiers du Saint-Laurent

Québec, le 6 juin 2017. – Un soutien financier de 166 811 $ a été accordé au Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire pour son projet Côtes à Côtes : Plateforme citoyenne sur l’état de santé des habitats côtiers du Saint-Laurent, lancé aujourd’hui à Rimouski. Dans le cadre de ce projet, le Comité ZIP et ses partenaires désirent sensibiliser les citoyennes et les citoyens de l’Est du Québec à l’impact des changements climatiques sur les habitats côtiers et les faire contribuer au suivi de l’état de santé du littoral en partageant leurs observations. Pour ce faire, le Comité ZIP réalisera deux campagnes d’information citoyenne et mettra en place un réseau Internet de partage et d’échange sur les changements observés sur le littoral, où l’on pourra également visualiser ces changements.
 
Le projet est financé dans le cadre du volet 2 du programme Action-Climat Québec, géré par le Fonds d'action québécois pour le développement durable (FAQDD), qui vise à soutenir des projets d’envergure régionale et locale. Ce dernier, qui découle du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques financé par le Fonds vert, vise à mobiliser les Québécoises et les Québécois dans la lutte contre les changements climatiques en soutenant des initiatives de la société civile.
 
Citations :
« En tant que leader dans la lutte contre les changements climatiques, le Québec s’est donné les moyens d’agir, notamment grâce à son marché du carbone, dont les revenus sont versés au Fonds vert pour être réinvestis à 100 % dans la mise en œuvre du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques. Comme tous les acteurs de la société, les citoyens sont appelés à se mobiliser dans la lutte contre les changements climatiques, car chaque geste compte. En ce sens, le projet Côtes à côtes : Plateforme citoyenne sur l’état de santé des habitats côtiers du Saint-Laurent du Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire joue un rôle significatif dans cette lutte, en incitant les citoyens de l’Est du Québec à agir concrètement pour préserver la santé du littoral dans leur région, touché par l’érosion. C’est la raison d’être du programme Action-Climat Québec, une initiative qui vient soutenir la volonté des citoyennes et des citoyens d’induire autour d’eux des changements de comportements durables. Il faut agir dès maintenant. Il en va de notre avenir et de celui de nos enfants. Faisons-le pour eux! »
 
David Heurtel, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
 
« La question de l’érosion côtière est très importante dans la région du Bas-Saint-Laurent. Elle a des conséquences nombreuses, dont l’atteinte aux infrastructures et au tracé des zones inondables. Il est important que toute la population s’y attarde. Avec le projet Côtes à côtes et sa plateforme sur le Web, il sera facile de s’y intéresser et de contribuer aux efforts collectifs pour améliorer la situation. Bravo au Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire de son initiative! »
 
Jean D’Amour, député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent
 
Faits saillants :
  • Rappelons que le programme Action-Climat Québec dispose d’une enveloppe totale de 12 M$ répartis en deux volets. Le premier volet, administré par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC), est doté d’un budget de 9 M$ et soutient des projets d’envergure nationale dont l’aide financière peut atteindre un maximum de 1 M$ sur trois ans. Soulignons que ces projets rayonneront dans plusieurs régions du Québec. Le second volet, géré par le Fonds d'action québécois pour le développement durable (FAQDD), est doté d’un budget de 3 M$ et soutient des projets d’envergures locale et régionale, pour un montant maximal de 100 000 $ ou de 200 000 $ sur trois ans, selon leur envergure.
  • Les fonds requis pour ce soutien financier sont prévus dans le Fonds vert, dans le cadre de la priorité 8 du PACC 2013-2020 qui vise à mobiliser le Québec en soutenant des initiatives de la société civile et des communautés.                                                                                                                  
Liens connexes :
Pour de l’information sur le programme Action-Climat Québec, volet national, consultez le http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/programmes/ActionClimat/index.htm.
 
Pour de l’information sur le programme Action-Climat Québec, volet régional et local, consultez le http://faqdd.qc.ca/realisez-projet/action-climat-quebec-volet-regional-local.
 
– 30 –

SOURCE :

Emilie Simard
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable,
de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et de la Lutte contre
les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017