Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Lutte contre le gaspillage alimentaire :  Québec accorde une aide financière de près de 400 000 $ à JUS LOOP, une jeune entreprise montréalaise de transformation alimentaire

Montréal, le 12 juin 2017. – Jus LOOP, une jeune entreprise montréalaise spécialisée dans la production de jus pressés à froid à partir de fruits et légumes déclassés par l’industrie alimentaire, s’est vue accorder aujourd’hui une aide financière gouvernementale, via RECYC-QUÉBEC, de près de 400 000 $ afin de poursuivre son développement. Ce soutien financier permettra à l’entreprise de créer une nouvelle ligne de production directement dans l’usine qui l’approvisionne, celle de Courchesne Larose Ltée, l’un des plus grands distributeurs de fruits et légumes au Canada. En appuyant ce projet, le gouvernement souhaite favoriser l’approche de l’économie circulaire et contribuer à réduire le gaspillage alimentaire.

Le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, M. David Heurtel, a fait cette annonce alors qu’il visitait l’usine de Courchesne Larose. Il était accompagné pour l’occasion du président-directeur général de la société d’État RECYC-QUÉBEC, M. Dany Michaud.
Il est prévu que la ligne de production soit pleinement opérationnelle dès cet automne, et Jus LOOP estime être en mesure de réutiliser quelque 300 tonnes de fruits et légumes d’ici la fin de l’année. En 2018, l’entreprise prévoit sauver 525 tonnes de fruits et légumes du site d'enfouissement, ce qui équivaut à 27 conteneurs à déchets ou à près de 400 000 bananes! De plus, l’entreprise évitera l'émission de 419 tonnes d’émissions de GES (en équivalent CO2) tout en réduisant son empreinte en eau de 329 millions de litres.
 
Jus LOOP valorise un produit rejeté par l’industrie alimentaire, mais pousse plus loin le concept de l’économie circulaire. En effet, la pulpe résiduelle obtenue lors de la fabrication des jus est ensuite donnée à des fabricants de nourriture pour animaux de compagnie. Jus LOOP a également établi un partenariat avec Cascades en vue d’étudier la possibilité d’incorporer la pulpe de fruits et légumes dans certains des produits de l’entreprise. À noter que les contenants de jus sont confectionnés au Québec, en utilisant le plus possible des matières plastiques recyclées.
 
Citations
« Le gouvernement du Québec est fier d’appuyer ce projet, qui s’inscrit en droite ligne avec notre volonté de bâtir une société sans gaspillage. La recherche active de solutions pour réduire nos résidus et pour leur trouver de nouveaux usages a des retombées significatives pour l’environnement, mais également pour notre économie. Les fruits et légumes délaissés par l’industrie alimentaire, parce qu’imparfaits, recèlent un potentiel indéniable à exploiter, ce que fait avec brio l’entreprise Jus LOOP. Ensemble, nous pouvons agir afin de permettre à nos enfants de vivre dans une société moderne, sobre en carbone et sans gaspillage. »

David Heurtel, ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
 
« Ce projet novateur correspond en tout point à ce que nous souhaitons favoriser en tant que société d’État. En plus de lutter contre le gaspillage alimentaire, le projet de Jus LOOP contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à économiser l’eau, tout en étant un exemple de gestion saine et responsable de nos matières résiduelles. »
Dany Michaud, président-directeur général de RECYC-QUÉBEC

Faits saillants :
  • Ce projet a été retenu dans le cadre de l’appel à propositions administré par RECYC-QUÉBEC et visant les projets destinés à lutter contre le gaspillage alimentaire. Il s’inscrit également dans la mise en œuvre du Plan d'action 2016-2017 du Comité mixte sur la réduction à la source, relevant de RECYC-QUÉBEC. Rappelons que ce chantier a bénéficié d'une enveloppe globale de 3 M$, provenant du Fonds vert.
  • Le projet de Jus LOOP répond aux objectifs de la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, dont celui de bannir des lieux d’élimination la matière organique. Il contribue également à l’objectif de réduction des émissions de GES du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, soit celui de réduire les émissions de GES de 20 % sous le niveau de 1990, d’ici 2020.
Liens utiles : À propos de RECYC-QUÉBEC
Soucieuse de faire du Québec un modèle de gestion novatrice et durable des matières résiduelles pour créer une société sans gaspillage, RECYC-QUÉBEC est une société d'État créée en 1990 et qui a pour objectif de promouvoir, de développer et de favoriser la réduction, le réemploi, la récupération et le recyclage de contenants, d'emballages, de matières ou de produits ainsi que leur valorisation dans une perspective de conservation des ressources.
 
– 30 –

SOURCE :

Émilie Simard
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques
 

INFORMATION :

Éliane Legault-Roy
Conseillère, communication et relations publiques
RECYC-QUÉBEC : 514 352-5002, poste 2441
Ligne média : 514 351-7838
e.legault@recyc-quebec.gouv.qc.ca
 

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017