Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Changement à la tête du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement : M. Philippe Bourke est nommé président du BAPE

Québec, le 18 novembre 2017. – Lors de la séance du 15 novembre, le Conseil des ministres
a procédé à la nomination de M. Philippe Bourke à titre de membre et de président du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE). M. Bourke est actuellement vice‑président – Développement stratégique et affaires publiques de Réseau Environnement. Sa nomination entrera en vigueur le lundi 20 novembre 2017. À titre de président du BAPE, il assumera l’administration et la direction générale de l’organisme.
 
M. Bourke est biologiste de formation et titulaire d’une maîtrise en sciences de l'environnement de l'Université du Québec à Trois-Rivières. Durant sa longue carrière, il a accumulé de nombreuses années d'expérience comme administrateur au sein d'organisations d'envergure. Directeur général du Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec de 1996 à 2017 et  membre du Comité-conseil sur les changements climatiques de la ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, il a notamment siégé à plusieurs conseils d'administration, dont celui du Fonds d'action québécois pour le développement durable.
 
Fondateur de GaïaPresse, un cybermédia indépendant, et du Secrétariat des organismes environnementaux du Québec, M. Bourke a également été administrateur de l'Agence de l'efficacité énergétique, du Réseau canadien de l'environnement et du Centre québécois d'action sur les changements climatiques. Trifluvien d’origine, M. Bourke a aussi travaillé comme chargé de cours à Trois-Rivières au collège Laflèche de 1997 à 2000 et à Montréal au cégep de Rosemont de 2008 à 2010.
 
Cette nomination fait suite à la modernisation du processus de sélection des membres du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement découlant de l’adoption de la Loi modifiant la Loi sur la qualité de l'environnement afin de moderniser le régime d'autorisation environnementale et modifiant d'autres dispositions législatives notamment pour réformer la gouvernance du Fonds vert. Conformément à ce nouveau processus, le choix de M. Bourke s’est fait à la suite des recommandations d’un comité indépendant composé de deux membres issus du gouvernement et d’un représentant du public apte à juger des qualités requises pour exercer la fonction de membre du BAPE, ne faisant pas partie de l’administration gouvernementale au sens de la Loi sur l’administration publique et ne la représentant pas. Les membres de ce comité étaient respectivement le scientifique en chef du Québec, M. Rémy Quirion, le conseiller au bureau de la sous-ministre de la Justice du Québec, Me Michel Paquette, ainsi que l’ancienne sous-ministre de l’Environnement, Mme Madeleine Paulin.


Citation :
 
« Je me réjouis de la nomination de M. Philippe Bourke. Il possède la formation et l’expérience nécessaires pour assumer cette fonction essentielle à l’exercice du mandat du BAPE. Homme de terrain, il saura sans doute faire preuve d’une écoute attentive à l’égard des préoccupations de la population, alors que la nouvelle Loi sur la qualité de l’environnement adoptée en mars dernier prévoit notamment une participation accrue du public dans les processus d’autorisation des projets. »

Isabelle Melançon, ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques


Faits saillants :
 
Le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement est un organisme public et neutre qui relève de la ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Il a pour mission d’éclairer la décision gouvernementale dans une perspective de développement durable, lequel revêt des dimensions écologique, social et économique. Pour réaliser cette mission fondamentale, le BAPE enquête, informe la population et la consulte sur des questions ou des projets relatifs à la qualité de l’environnement que lui soumet la ministre. Il produit par la suite des rapports d’enquête qui sont rendus publics. Le BAPE est, par conséquent, un organisme gouvernemental consultatif et non décisionnel.
 
Le BAPE est composé d’au plus cinq membres, dont un président et un vice-président nommés pour un mandat de cinq ans, qui peut être renouvelé par le gouvernement.


Lien connexe :
 
Pour prendre connaissance des travaux du BAPE, on peut consulter son site Web à l’adresse suivante : www.bape.gouv.qc.ca.
 
– 30 –

SOURCE :

Geneviève Benoit
Attachée de presse
Cabinet du ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521‑3911

INFORMATION :

Relations avec les médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et de la Lutte
contre les changements climatiques
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017