Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Le ministre Mulcair souligne l'importance
de la Journée mondiale de l'environnement comme contribution
à l'Année internationale de l'eau douce.

Québec, le 5 juin 2003 - Le ministre Thomas J. Mulcair tient à souligner la Journée mondiale de l'environnement, le 5 juin 2003, qui se tient sous le thème L'eau - Deux milliards de personnes en meurent d'envie ! « La journée mondiale de l'environnement est une invitation pour chacun et chacune de nous à travailler à la préservation de l'eau qui constitue une ressource vitale pour l'humanité », a dit M. Mulcair.

Cette journée s'inscrit, en 2003, dans le cadre de l'Année internationale de l'eau douce décrétée par les Nations Unies, et nous incite à reconnaître l'importance de protéger cette ressource, de l'utiliser et de la gérer de façon beaucoup plus consciente. Le thème de cette année l'eau douce rappelle que le tiers de l'humanité n'a pas accès à une eau de qualité et, souvent, à une eau en quantité suffisante. « Nous avons au Québec l'avantage de détenir une part importante des réserves d'eau douce renouvelables de la planète et cela nous confère des responsabilités que nous devons assumer. Le gouvernement que je représente veillera à ce que nos activités contribuent à assurer la qualité et la pérennité de l'eau de nos lacs, de nos rivières et de notre fleuve », a assuré M. Mulcair.

« Mon gouvernement adhère aussi au constat des Nations Unies qui fait valoir que face à des menaces écologiques, industrielles et sanitaires de plus en plus graves, agir dès maintenant est une priorité. La Journée de l'environnement vise à susciter des changements dans nos modes de production et dans nos pratiques de consommation de façon responsable afin de léguer aux générations futures une eau de qualité et sécuritaire, dans une perspective de développement durable », a précisé M. Mulcair.

En cette journée, le programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) propose de souligner la dimension humaine des problèmes environnementaux, de donner aux individus les moyens de devenir des acteurs du développement durable et équitable, de renforcer l'idée que la participation des communautés locales est une condition essentielle pour le changement des comportements en matière d'environnement et de susciter des partenariats qui assurent à tous les pays et à tous les peuples un avenir plus sûr et plus prospère. « C'est ce à quoi j'invite les citoyens et les citoyennes du Québec à participer », a dit M. Mulcair.

« En ce début du vingt-et-unième siècle, nous avons pris conscience que nous ne pouvions plus traiter les dossiers environnementaux de manière isolée mais qu'il fallait le faire en osmose avec le développement économique et le développement social et le Plan vert dont entend se doter le gouvernement s'y appliquera », a conclu M. Mulcair.

–30–

SOURCES :

Michel Jobin
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l'Environnement
Tél. : (418) 521-3911
Mariette Trottier
Conseillère en communication
Direction des communications
Tél. : (418) 521-3823 poste 7069

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017