Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Commission internationale des grands barrages : Le ministre Mulcair rappelle les efforts importants investis au Québec ces dernières années pour assurer la protection de la population

Shawinigan, le 13 juin 2003 - « Le Québec a entrepris ces dernières années un important virage en matière de protection et de gestion des barrages en adoptant la Loi sur la sécurité des barrages afin d’éviter que des crues majeures ne causent des dommages considérables aux barrages, et surtout, ne mettent pas en péril la vie des Québécoises et des Québécois. Nos normes sont maintenant parmi les plus rigoureuses au Canada ».

C’est en ces termes que le ministre de l'Environnement, M. Thomas J. Mulcair, s’est adressé aux participants à la 71e Réunion annuelle de la Commission internationale des grands barrages (CIGB) qui se tient du 11 au 15 juin 2003. La rencontre des membres de la commission internationale, qui s’est déroulée aujourd’hui à Shawinigan, clôturait la visite technique des aménagements hydroélectriques de Shawinigan et de Grand-Mère, dans la région de la Mauricie.

« Comme une partie importante de notre croissance économique repose sur la mise en valeur et l’exploitation de l’hydroélectricité, nous nous assurons que l’implantation des grands barrages sur le territoire québécois se fasse en harmonie avec l’environnement, et ce, dans une perspective de développement durable », a ajouté le ministre.

Le ministre était aussi fier de souligner que le Québec développe actuellement un système d’avant-garde de gestion prévisionnelle des crues qui permettra une gestion optimale de certains barrages stratégiques. Ce système de gestion effectue des calculs à une échelle aussi fine que celle de cours d’eau aussi petits que les ruisseaux et permet d’avoir des informations très détaillées au moment du passage d’une crue.

La CIGB, créée en 1928, rassemble près de 7 000 membres, ingénieurs et autres spécialistes concernés par les ouvrages hydrauliques, provenant de 82 pays. Le but de leur rencontre au Québec est de favoriser les discussions et les échanges de connaissances et d'expériences dans le domaine de la sécurité et de la gestion des barrages.

Du 16 au 20 juin 2003, se tiendra également à Montréal le 21e Congrès de la Commission internationale des grands barrages qui réunira quelque neuf cents représentants provenant de 61 pays.

- 30 -

SOURCES :

Michel Jobin
Attaché de presse
Cabinet du ministre
de l’Environnement
Tél. : (418) 521-3911
Patrick Septembre
Conseiller en communication
Direction des communications
Tél. : (418) 521-3823, poste 4173

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017