Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Le gouvernement du Québec accueille favorablement les initiatives fédérales pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

Québec, le 13 août 2003 - Le ministre de l’Environnement, Monsieur Thomas J. Mulcair, s’est dit heureux des initiatives fédérales annoncées en vue de lutter contre les changements climatiques.

« Dans un contexte où le gouvernement du Québec a été depuis 1997 un partenaire du Canada à l'égard de la ratification du Protocole de Kyoto, j’endosse la priorité accordée par le gouvernement fédéral à la lutte aux changements climatiques et à leurs effets, l’un des plus importants défis de notre époque », a déclaré le ministre Mulcair.

Par ailleurs, le ministre souhaite que le gouvernement fédéral prévoie des mesures pour favoriser le développement de l’hydroélectricité, une source d’énergie propre, et l’essor du transport en commun, ainsi que des incitatifs fiscaux pour encourager les consommateurs à acquérir des véhicules moins énergivores.

Le ministre s’est dit particulièrement satisfait des intentions du gouvernement fédéral en matière de carburant alternatif, plus spécifiquement le biodiésel, pour lequel le Québec dispose d'une expertise indéniable à la suite du succès du projet Biobus à Montréal.

Le ministre accueille favorablement l'offre de collaboration du gouvernement du Canada à l'égard des provinces et territoires dans le cadre de cet important investissement. Il a profité de l’occasion pour annoncer l’intention du gouvernement du Québec d’entreprendre, dès septembre, la négociation d’une entente bilatérale aux termes de laquelle le Québec compte aller chercher sa juste part des investissements fédéraux alloués aux provinces et territoires. Des hauts fonctionnaires du ministère de l’Environnement sont d’ailleurs déjà désignés pour entreprendre cette négociation.

« Je demeure confiant que cette entente Canada-Québec constituera l’amorce d’une collaboration harmonieuse et qu’elle permettra la mise en œuvre de certains éléments de la Stratégie québécoise sur les changements climatiques, en cours d’élaboration, et je souhaite que le gouvernement fédéral porte une oreille attentive aux revendications du Québec lorsqu’il annoncera comment il entend utiliser la seconde moitié de son budget prévu pour les changements climatiques », a conclu le ministre.

–30–

SOURCES :

Paul-Yanik Laquerre
Directeur adjoint
Cabinet du ministre de l'Environnement
Tél. : (418) 521-3911
Huguette Proulx
Conseillère en communication
Direction des communications
Tél. : (418) 521-3823 poste 7085

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017