Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Consolidation du réseau québécois d’aires protégées : Québec annonce un soutien financier de 1 M$ à la conservation volontaire en milieu privé

Québec, le 19 avril 2002 - Le ministre d’État aux Affaires municipales et à la Métropole, à l’Environnement et à l’Eau, M. André Boisclair, a annoncé aujourd'hui un soutien financier de un million de dollars pour le démarrage d’un nouveau programme d’aide à la conservation d’aires protégées sur des terres privées, le programme « Partenaire pour la conservation volontaire ».

« Le Québec s’est engagé à augmenter sa superficie d’aires protégées afin d’atteindre les standards internationaux. Ce nouveau soutien aux initiatives de propriétaires privés et d’organismes de conservation permettra d’associer étroitement les groupes d’intérêts à la protection d’aires protégées en milieu privé », a souligné le ministre Boisclair.

Axé sur le partenariat, ce programme de soutien financier vise à susciter une approche de conservation des milieux privés en appuyant les propriétaires eux-mêmes ou les organismes non gouvernementaux de conservation.

Ce programme s’adresse ainsi à tout propriétaire d’un milieu naturel d’intérêt qui désire assurer la conservation à long terme de sa propriété ou faire un don de son terrain. Un milieu naturel d’intérêt est un milieu qui présente des caractéristiques sur le plan biologique, écologique, faunique, floristique, géologique ou paysager qui justifient sa conservation. Les propriétaires intéressés ont jusqu’au 1er mars 2003 pour présenter leur projet au ministère de l’Environnement.

Ce programme s’adresse également aux organismes non gouvernementaux de conservation qui veulent s’engager dans des projets de partenariat visant la protection de milieux naturels sur des terres privées. Une aide pouvant aller jusqu’à 40 000 $ permettra d’appuyer des projets aussi diversifiés ainsi que des activités de sensibilisation auprès des propriétaires privés, l’identification de sites d’intérêt ou la mise en place de mesures visant la protection de milieux naturels d’intérêt en terre privée. Les organismes sont invités à présenter leur projet d’ici le 14 juin 2002.

Les terres privées représentent un peu plus de 7 % de la superficie du Québec et se situent majoritairement dans le corridor du Saint-Laurent. La diversité biologique s’y avère plus riche que nulle part ailleurs sur le territoire québécois. Ces milieux abritent un patrimoine floristique et faunique unique, des habitats prioritaires et plusieurs espaces naturels de grande valeur pour la collectivité québécoise. On y trouve aussi une grande partie de la diversité biologique la plus menacée.

« Voilà donc un geste concret ayant des retombées positives pour la protection du patrimoine naturel et un appui direct aux associations de conservation déjà engagées dans la sauvegarde de la diversité biologique du Québec », a conclu le ministre Boisclair.

Les guides et formulaires de demande d’aide financière du programme « Partenaire pour la conservation volontaire - Volet Organismes et Volet Propriétaires » sont disponibles dans le site Internet du ministère de l’Environnement.

- 30 -

SOURCES :

Jean-Louis Laplante
Attaché de presse
Cabinet du ministre d’État aux Affaires municipales et à la Métropole,
à l’Environnement et à l’Eau
Tél. : (418) 521-3911
Louise Barrette
Conseillère en communication
Direction des communications
Ministère de l'Environnement
Tél. : (418) 521-3823, poste 4163

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017