Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Stratégie québécoise sur les aires protégées :
Le ministre Mulcair annonce un soutien financier de 110 498 $ à la protection du Grand Bois de Saint-Grégoire en Montérégie

Québec, le 10 mai 2004 – Le ministre de l’Environnement, M. Thomas J. Mulcair, annonce l’octroi d’une aide financière de 110 498 $ au Centre d’interprétation du milieu écologique du Haut-Richelieu pour l’acquisition d’un milieu naturel au sein du Gand Bois de Saint-Grégoire, en Montérégie. Ce projet s’inscrit dans une initiative de conservation plus large dont l’objectif est de protéger une portion importante de ce boisé qui représente le plus important massif forestier du Haut-Richelieu.

« Les boisés de cette importance sont devenus particulièrement rares dans le Haut-Richelieu et ils continuent encore aujourd’hui de régresser. C’est la raison pour laquelle je suis particulièrement fier que le gouvernement du Québec soit associé à la conservation de ce précieux écosystème que représente le Grand Bois. Il est important de protéger ce site exceptionnel qui contribue à préserver l’habitat de nombreuses espèces menacées du Québec », a déclaré le député Jean Rioux.

Cette aide financière servira à défrayer 50 % des coûts associés à l’acquisition d’un terrain de 43,46 hectares à des fins d’aire protégée et situé dans la municipalité de Marieville. Une partie importante de ce site est couverte d’érablières rouges âgées d’environ 30 ans et certaines atteignent même de 50 à 70 ans d’âge. Cette propriété du Grand Bois, qui abrite une faune aviaire diversifiée, constitue de plus un habitat pour la salamandre à quatre doigts, une espèce susceptible d’être désignée menacée ou vulnérable au Québec.

« Cette initiative s’inscrit en harmonie avec la décision du gouvernement, de février dernier, de refuser le projet d’agrandissement du Centre d’enfouissement sanitaire de Saint-Athanase, à Saint-Jean-sur-Richelieu. Ce projet aurait empiété sur le Grand Bois de Saint-Grégoire et aurait mis en péril l’habitat d’une des plus importantes populations de phégoptère à héxagones au Québec. Cette fougère extrêmement rare est légalement désignée comme espèce menacée sur le territoire québécois », a souligné le ministre Mulcair.

L’aide accordée à cette acquisition s’inscrit dans le cadre du Programme national pour le développement d’un réseau privé d’aires protégées.

SOURCES :

Chantale Turgeon
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement
Tél. : (418) 521-3911
Louise Barrette
Direction des communications
Ministère de l’Environnement
Tél. : (418) 521-3823, poste 4163

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017