Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Le ministère de l’Environnement du Québec mesure la qualité de l’air au centre-ville, durant la journée sans voiture

Québec, le 22 septembre 2004 – « Je me réjouis de la tenue, dans deux villes du Québec, de cette « journée sans voiture » et je souhaite que les gens y participent en grand nombre, afin de découvrir combien la ville peut devenir agréable quand la circulation automobile est allégée! », a déclaré aujourd’hui le ministre de l'Environnement, M. Thomas J. Mulcair, qui a tenu à féliciter les organisateurs de cet événement pour leur initiative.

À l’instar d’un peu plus de 1400 villes à travers le monde, les villes de Montréal et Québec interdisent aujourd’hui la circulation automobile dans un secteur de leur centre-ville, afin de sensibiliser, par différentes activités, leur population aux effets de l’utilisation abusive de l’automobile sur la santé publique et sur la qualité de la vie urbaine. D’autres villes, comme Gatineau, profitent aussi de la journée thématique pour diffuser de l’information sur les façons de faire pour contribuer à réduire l’impact de la circulation automobile.

Le ministère de l’Environnement du Québec participe à cette journée sans voiture. Avec ses partenaires, l’Agence métropolitaine des transports et la Ville de Montréal, il installera un laboratoire mobile au centre ville de Montréal, à l’intérieur du périmètre sans voiture et ses spécialistes transmettront au Réseau de surveillance de la qualité de l’air de la Ville de Montréal les données recueillies tout au long de la journée sur des polluants tels que l’oxyde de carbone (CO) et les particules fines. Ces données seront ensuite analysées et les résultats seront communiqués ultérieurement, en collaboration avec les partenaires.

Du côté de Québec, le Ministère fera également des analyses grâce au Taga 6000, un laboratoire mobile à la fine pointe de la technologie utilisé lors des situations d’urgence et bien équipé pour mesurer les principaux polluants qui affectent l’atmosphère. Dans un stand d’information installé près de l’Hôtel-de-ville, des spécialistes présenteront au public un programme informatisé sur l’Indice de la qualité de l’air récemment mis au point par le ministère de l’Environnement et ses partenaires, le ministère de la Santé et des Services sociaux, Environnement Canada et la Ville de Montréal. Ce programme permet de savoir, d’heure en heure, si la qualité de l’air est bonne, acceptable ou mauvaise dans plusieurs régions du Québec.

Une documentation concernant l’impact du chauffage au bois sur la qualité de l’air sera également présentée au public et les jeunes pourront s’initier à différentes problématiques liées aux polluants atmosphériques en suivant les aventures de Rafale.

« En choisissant de se déplacer à pied, en vélo ou par les transports en commun le plus souvent possible, en adoptant des pratiques de conduite plus respectueuses de l’environnement, en choisissant des véhicules moins énergivores, nous contribuons de façon positive à faire diminuer le smog et les émissions de gaz à effet de serre qui sont à l’origine des changements climatiques », a déclaré le ministre Mulcair.

- 30-

SOURCES :

Chantale Turgeon
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement
Tél. : (418) 521-3911
Patrick Septembre
Conseiller en communication
Direction des communications
Tél. : (418) 521-3823, poste 4173

INFORMATION :

Louise Hamel
Conseillère en communication
Direction des communications

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017