Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Stratégie québécoise sur les aires protégées :
Le ministre Mulcair annonce une aide financière de plus de 60 000 $ à l’acquisition de milieux naturels au Mont Bélair

Québec, le 1er novembre 2004 Le ministre de l’Environnement, M. Thomas J. Mulcair, et la députée de La Peltrie, Mme France Hamel, annoncent l’octroi d’une aide financière de 62 634 $ à la Fondation de la faune du Québec pour l’acquisition de trois propriétés totalisant 34,36 hectares situées sur le versant est du mont Bélair, dans la ville de Québec.

« Cette acquisition permettra de consolider les propriétés déjà acquises par la Fondation de la faune et qui s’établissent jusqu’à maintenant à plus de 100 hectares d’espaces naturels. Je suis heureux que le gouvernement du Québec soit associé à ce beau projet de conservation qui contribuera à préserver des associations forestières représentatives du mont Bélair », a déclaré le ministre Mulcair.

Cette acquisition s’inscrit dans une initiative de conservation qui vise à protéger une portion substantielle du mont Bélair. Des peuplements d’érables à sucre accompagnés de diverses essences de feuillus nobles, dont le bouleau jaune, constituent les principaux groupements forestiers que l’on retrouve au sein des sites ciblés. L’érable rouge représente une autre essence compagne importante et constitue même, en certains endroits, des peuplements presque purs en association avec des résineux. Des bétulaies blanches à sapins baumiers ainsi que divers milieux humides complètent le paysage naturel. Plus de la moitié de ces groupements forestiers sont âgés de plus de 60 ans.

« L’aide gouvernementale va permettre à la Fondation de la faune du Québec de franchir une étape importante vers la conservation du mont Bélair et des essences forestières qu’on y retrouve. Ces peuplements abritent notamment l’ours noir, le vison, la salamandre rayée, la grenouille des bois, la rainette crucifère ainsi que de nombreuses espèces d’oiseaux caractéristiques de la forêt feuillue », a déclaré la députée de La Peltrie, Mme France Hamel.

L’aide financière versée par le ministère de l’Environnement s’inscrit dans l’entente de partenariat convenue le 6 octobre 2003 entre l’organisme de conservation et le gouvernement du Québec, dans le cadre du Programme national pour le développement d’un réseau privé d’aires protégées. Elle correspond à 50 % des coûts admissibles pour l’acquisition de territoires présentant un intérêt certain dans l’optique de la conservation de la diversité biologique.

-30-

SOURCES :

Chantale Turgeon
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement
Tél. : (418) 521-3911
Louise Barrette
Direction des communications
Ministère de l’Environnement
Tél. : (418) 521-3823, poste 4163

INFORMATION :

Claude Fauchon
Attaché politique
de la députée de La Peltrie
(418) 877-5260

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017