Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Stratégie québécoise sur les aires protégées : Le ministre Mulcair annonce un soutien financier de plus de 18 000 $ à l’acquisition d’une propriété au Mont Rougemont

Québec, le 1er novembre 2004 Le ministre de l’Environnement, M. Thomas J. Mulcair, et le député d’Iberville, M. Jean Rioux, annoncent l’octroi d’une aide financière de 18 112 $ à l’organisme Conservation de la Nature-Québec pour l’acquisition, par voie de donation, d’une propriété située sur le mont Rougemont totalisant 3,7 hectares. Cette acquisition s’inscrit dans une initiative de conservation visant à protéger une portion substantielle de cette colline montérégienne située dans la municipalité de Rougemont.

 

« Je suis heureux que le gouvernement soit associé à ce projet qui contribue à la sauvegarde des espaces naturels du mont Rougemont. Conservation de la Nature-Québec se trouve aussi à contribuer à la protection de colonies de ginseng à cinq folioles, une plante légalement désignée comme menacée au Québec », a déclaré le ministre Mulcair.

 

La plus grande partie de la propriété est couverte d’érablières sucrières dans lesquelles on retrouve également diverses essences compagnes de feuillus nobles. Les superficies occupées par ces boisés dans le sud du Québec continuent de régresser de façon marquée encore aujourd’hui en raison notamment de l’urbanisation et de l’agriculture. Le carex platyphylla, une espèce susceptible d’être désignée comme menacée ou vulnérable, est également présent sur le site.

 

« L’aide gouvernementale va permettre à Conservation de la Nature-Québec de marquer des progrès vers la conservation du mont Rougemont, l’un des grands boisés de la Montérégie. Ce massif forestier abrite notamment de nombreuses espèces menacées ou vulnérables ainsi que des écosystèmes exceptionnels qu’il est important de protéger si nous voulons léguer aux générations futures un patrimoine naturel de qualité », a affirmé le député d’Iberville, M. Jean Rioux.

 

L’aide financière versée par le ministère de l’Environnement s’inscrit dans l’entente de partenariat financier de 10 millions de dollars, convenue le 24 janvier 2002, entre l’organisme de conservation et le gouvernement du Québec, dans le cadre du Programme national pour le développement d’un réseau privé d’aires protégées. Elle correspond à 50 % des coûts admissibles pour l’acquisition de territoires présentant un intérêt certain dans l’optique de la conservation de la diversité biologique, à laquelle s’ajoute, puisqu’il s’agit d’une acquisition par voie de donation, une prime représentant 25 % de ces mêmes coûts.

 

- 30 -

SOURCES :

Chantale Turgeon
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement
Tél. : (418) 521-3911
Louise Barrette
Direction des communications
Ministère de l’Environnement
Tél. : (418) 521-3823, poste 4163

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017