Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Réduction des émissions de gaz à effet de serre : Quatre organisations québécoises reçoivent le prix Écogeste

Québec, le 11 novembre 2004 – C’est le 10 novembre, en soirée, qu’ont été décernés les Prix ÉcoGESte 2004, à quatre organisations québécoises qui se sont démarquées par leurs performances dans le contrôle et la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre (GES). Ces prix ont été remis dans le cadre de la 15e édition de la Soirée Énergia qui s’est déroulée au Hilton Bonaventure, à Montréal.

Le Prix ÉcoGESte a été créé en 2001 pour rendre hommage aux industries, aux petites et moyennes entreprises et aux organisations privées ou publiques inscrites au Programme ÉcoGESte du ministère de l’Environnement, et qui se sont illustrées dans le contrôle et la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre.

Créé en 1996, ÉcoGESte est un programme d’enregistrement des mesures volontaires prises par les organisations du Québec pour diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre. La Soirée Énergia, organisée par l’Association québécoise pour la maîtrise de l’énergie (AQME), est dédiée à la célébration de l’excellence en matière d’efficacité énergétique et de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Les lauréats

Le prix ÉcoGESte, catégorie Grande entreprise, a été remis à Alcoa – Aluminerie de Deschambault, qui, depuis 1993, a réduit de 18 % ses émissions de GES tout en augmentant sa production de plus de 21 %. Cette performance a été réalisée grâce à diverses mesures, dont la plus importante est le contrôle des effets d’anode qui sont la cause des émissions de perfluorocarbones (PFC).


Dans la catégorie Petite et moyenne entreprise, le prix a été remis à Marsulex Montréal inc., rendant ainsi hommage au savoir-faire de cette entreprise spécialisée dans la récupération du soufre provenant de la désulfuration du pétrole brut. Depuis 1990, cette entreprise a réduit ses émissions annuelles de GES de 35 % et amélioré son efficacité énergétique de 41 %. Elle a obtenu ces résultats, notamment, en installant de nouveaux brûleurs sur les chaudières à vapeur et en éliminant l’étape du réchauffement des gaz de sortie de l’épurateur de SO2.

Un troisième prix ÉcoGESte, dans la catégorie Gestion des bâtiments, a été remis au Collège Shawinigan qui, depuis 1990, grâce à la mise en œuvre de nombreuses mesures d’efficacité énergétique, a réussi à réduire ses émissions totales de GES de 55 %, et la quantité d'énergie consommée par mètre carré de 41 %.


Le prix ÉcoGESte, catégorie Performance de l'année,  souligne plus particulièrement les initiatives récentes. Ce prix a été remis cette année à la compagnie Bowater Produits forestiers du Canada inc. pour le rendement de son usine de Gatineau qui a optimisé, en 2003, l’opération de sa chaudière à biomasse et exercé un contrôle plus strict de la qualité de l’approvisionnement en biomasse.

L’entreprise a ainsi réduit de 29% ses émissions totales de GES, et de 31 % la quantité d'émissions par tonne de papier journal produit,  comparativement à 2002.

Le ministre de l’Environnement, M. Thomas J. Mulcair, s’est réjoui de la performance des organisations méritantes. « Je félicite les finalistes et les lauréats des excellents résultats qu’ils ont obtenus. Je souhaite que les efforts de ces organisations pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et les innovations qui en ont résulté inspirent d’autres organisations et orientent de plus en plus leurs choix technologiques et énergétiques vers la lutte aux changements climatiques et l’amélioration de la qualité de l’air », a déclaré le ministre.


Le jury

 

Les récipiendaires des Prix ÉcoGESte 2004 ont été choisis par un jury indépendant, composé cette année de messieurs Gaétan Lefebvre, président de l’Ordre des Ingénieurs du Québec, Maxime Leclerc, ingénieur chez F.F. Soucy inc. - lauréat 2003 dans la catégorie Grande entreprise - et François Meloche, analyste des questions environnementales chez Groupe Investissement responsable. Ce jury a retenu quatre lauréats parmi les douze finalistes en nomination.

 

-30-

SOURCES :

Chantale Turgeon
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l'Environnement
Tél. : (418) 521-3911
Huguette Proulx
Conseillère en communication
Direction des communications
Tél. (418) 521-3823 poste 8025

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017