Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Stratégie québécoise sur les aires protégées :
Le ministre Mulcair annonce un soutien financier de 17 505 $ à la Fondation de la faune du Québec pour la protection de boisés et d’un milieu humide sur le territoire de la ville de Québec

Québec, le 2 février 2005 – Le ministre de l’Environnement, M. Thomas J. Mulcair, et la députée de La Peltrie, Mme France Hamel, annoncent l’octroi d’une aide financière de 17 505 $ à la Fondation de la faune du Québec pour la protection de boisés et d’un milieu humide situés à proximité du mont Bélair dans les limites de la ville de Québec.

« Ce projet de conservation permettra, entre autres, de conserver un milieu humide peu perturbé et représentatif de ceux que l’on retrouve dans la région de Québec. Devant l’importance de ces milieux naturels pour la préservation de la biodiversité, il nous apparaissait essentiel que le gouvernement appuie cette initiative de conservation qui assurera la sauvegarde de ce milieu fragile ainsi que les espèces floristiques et fauniques qui y sont associées », a déclaré le ministre Mulcair.

Cette aide financière servira à défrayer 50 % des coûts admissibles associés à l’acquisition du site ciblé qui totalise 10 hectares. La végétation de ce milieu humide, qui occupe une superficie importante de l’ensemble de la propriété visée, est dominée par le kalmia à larges feuilles, le némopanthe mucroné et le cornouiller stolonifère. L’épinette noire, pour sa part, est la principale espèce arborescente de ce milieu. Des associations forestières d’érable rouge, une essence souvent associée à des sites possédant un drainage lent, sont également présentes. On retrouve aussi des peuplements de sapin baumier ainsi que d’érable à sucre accompagné de feuillus nobles. Ce projet s’insère dans une initiative de conservation qui vise à protéger une portion substantielle du mont Bélair et permettra, par le fait même, de consolider les propriétés déjà acquises dans ce secteur par la Fondation de la faune du Québec.

« La possibilité d’organiser des activités d’éducation environnementale dans le cadre naturel du mont Bélair, en raison de sa proximité avec la grande région de Québec, est un aspect particulièrement intéressant de ce projet qui profitera à l’ensemble de la population de la grande région de Québec », a pour sa part précisé la députée de La Peltrie, Mme France Hamel.

L’aide financière versée par le ministère de l’Environnement s’inscrit dans l’entente de partenariat convenue le 6 octobre 2003 entre l’organisme de conservation et le gouvernement du Québec, dans le cadre du Programme national pour le développement d’un réseau privé d’aires protégées. Elle correspond à 50 % des coûts admissibles pour l’acquisition de territoires présentant un intérêt certain dans l’optique de la conservation de la diversité biologique.

– 30 –

SOURCES :

Chantale Turgeon
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Environnement
Tél. : (418) 521-3911

Claude Fauchon
Attaché politique
Bureau de comté de La Peltrie
Tél. : (418) 877-5260
Patrick Septembre
Conseiller en communication
Direction des communications
Tél. : (418) 521-3823, poste 4173

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017