Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Le chauffage au bois : principal générateur de smog hivernal

Québec, le 4 février 2005 –  En cette période de redoux et d’avertissement de smog hivernal, le ministre de l’Environnement, M. Thomas J. Mulcair, invite la population à contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air.

« Le chauffage au bois a un impact direct sur la qualité de l’air, puisqu’il libère des contaminants dans l’atmosphère, ce qui peut avoir des effets sur la santé de certains d’entre nous. C’est pourquoi, j’invite la population, pour la période de redoux qu’on connaît, à collaborer et à n’utiliser le chauffage au bois que lorsque cela est vraiment nécessaire », a déclaré le ministre Mulcair.

Au Québec, en hiver, le chauffage au bois est responsable de près de 47,5 % des émissions de particules fines provenant des activités humaines. Dans certaines localités, la quantité de particules fines produites par ce mode de chauffage prend des proportions plus importantes encore. Le chauffage au bois est une source de polluants plus importante que d’autres sources de pollution de l’air, telles que les activités industrielles (32,6 %) et les transports (17,1 %).

Pour obtenir plus de renseignements, consulter la section Air du site Internet du ministère de l’Environnement (www.menv.gouv.qc.ca).

- 30 -

SOURCES :

Chantale Turgeon
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l'Environnement
Tél. : (418) 521-3911

Marie-Hélène Émond
Conseillère en communication
Direction des communications

INFORMATION :

Patrick Septembre
Conseiller en communication
Direction des communications
Té. : (418) 521-3823, poste 4173

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017