Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Stratégie québécoise sur les aires protégées :
Le ministre Mulcair annonce la reconnaissance de treize réserves naturelles en milieu privé

Québec, le 5 avril 2005 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et leader adjoint du gouvernement, M. Thomas J. Mulcair, a souligné aujourd’hui la reconnaissance officielle de treize nouvelles réserves naturelles, portant à dix-huit le nombre de ces aires protégées en milieu privé créées dans le contexte de la Loi sur la conservation du patrimoine naturel. Ces réserves naturelles protègent une grande diversité de milieux, notamment des ensembles forestiers, des milieux humides, des collines, des lacs, des îles et des milieux naturels au cœur des centres urbains.

« Cette reconnaissance souligne l’importance majeure de la contribution du milieu privé au développement du réseau québécois des aires protégées. Je remercie très chaleureusement les propriétaires fonciers et les organismes de conservation dont la vision d’avenir et la générosité contribuent à perpétuer pour le plus grand bénéfice des générations futures des milieux naturels qui sont autant d’échantillons remarquables de la biodiversité et de la beauté des paysages du Québec », a souligné le ministre Mulcair.

Ces treize réserves naturelles sont les suivantes : la réserve naturelle des Monts-et-Merveilles, située au Saguenay-Lac-Saint-Jean; la réserve naturelle de la Pointe-de-la-Croix, située dans la région de la Capitale-Nationale; la réserve naturelle du Portageur, située en Mauricie; la réserve naturelle de l’Annedda, située en Estrie; la réserve naturelle du Marais-Kergus, située en Abitibi-Témiscamingue; la réserve naturelle du Boisé-Papineau, située dans la région de Laval; la réserve naturelle de la Montagne-Rouge, située dans la région des Laurentides; les réserves naturelles de la Pointe-Fontaine, de l’Îlet-du-Moulin-à-Vent-de-Contrecoeur, du Ruisseau-Robert, et Gault-de-l’Université-McGill, toutes les quatre situées en Montérégie; et, enfin, les réserves naturelles du Boisé-du-Séminaire et du Boisé-des-Sœurs-de-l’Assomption, toutes deux situées dans la région du Centre-du-Québec.

Les nouvelles réserves naturelles s’ajoutent à celles de l’Île-aux-Pommes (région du Bas-Saint-Laurent), des Marais-du-Nord (région de la Capitale-Nationale), de l’Envol (région de la Mauricie), du Marais-Trépanier (région de l’Outaouais) et de l’Île-Beauregard (région de la Montérégie), ce qui porte à dix-huit le nombre d’aires protégées faisant partie du réseau québécois des réserves naturelles reconnues.

Ces milieux naturels privés sont reconnus à titre de réserves naturelles pour une durée minimale de 25 ans, par le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs en vertu de la Loi sur la conservation du patrimoine naturel. En reconnaissant ces entités naturelles, le gouvernement du Québec appuie les propriétaires fonciers et les organismes de conservation à but non lucratif dans leurs projets de conservation sur les terres privées.

« Grâce au partage collectif des responsabilités et à un engagement soutenu de la population en faveur de la protection de la nature, nous pourrons accroître le réseau québécois des aires protégées et léguer aux générations futures des milieux de vie de qualité », a conclu le ministre Mulcair.

On trouvera dans le site Internet du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (www.mddep.gouv.qc.ca) l’information sur les réserves naturelles en milieu privé.

Liste des réserves naturelles reconnues

- 30 -

SOURCES :

Chantale Turgeon
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : (418) 521-3911
Louise Barrette
Direction des communications
Tél : (418) 521-3823, poste 4163

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017