Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Matières résiduelles :
Le gouvernement du Québec autorise l’agrandissement vertical de la cellule C3 au lieu d’enfouissement de Saint-Thomas

Québec, le 15 avril 2005 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et leader adjoint du gouvernement, M. Thomas J. Mulcair, annonce que le gouvernement du Québec vient d’autoriser Dépôt Rive-Nord inc. à réaliser l’agrandissement vertical de la cellule C3 de son lieu d’enfouissement sanitaire, situé sur le territoire de la municipalité de Saint-Thomas. Le décret autorise l’élimination sécuritaire d’environ 1 200 000 mètres cubes de matières résiduelles.

« L’agrandissement permettra d’assurer la continuité des services offerts. Pour répondre aux inquiétudes exprimées à l’égard de la contamination des eaux générée par les anciennes cellules, le décret prévoit une condition stipulant qu’une étude indépendante, dont les frais seront assumés par Dépôt Rive-Nord inc., sera réalisée afin de dresser le portrait actuel de la qualité des eaux souterraines et des eaux de surface autour du lieu d’enfouissement », a déclaré le ministre Mulcair.

Les conditions imposées à Dépôt Rive-Nord inc., ajoutées aux travaux d’étanchéité réalisés sur la cellule C3 l’automne dernier, feront en sorte que le projet respectera les nouvelles exigences techniques et environnementales incluses dans le projet de Règlement sur l’incinération et l’élimination des matières résiduelles. Le suivi de la qualité des eaux souterraines et de surface sera même plus rigoureux que celui prévu au projet de règlement. Le projet d’agrandissement vertical prévoit par ailleurs l’aménagement d’un système de captage et de valorisation des biogaz et une condition du décret limite la hauteur du projet final de la cellule afin d’assurer son intégration au paysage environnant.

Dépôt Rive-Nord devra, dans les trois mois suivant le début de l’exploitation du lieu, former un comité de vigilance qui aura comme mandat de faire des recommandations en vue de l’amélioration du fonctionnement des installations, de la suppression ou de l’atténuation des impacts du lieu sur le voisinage et sur l’environnement. Elle devra également constituer une garantie financière de 7 millions de dollars destinée à la poursuite des programmes de surveillance environnementale de la cellule C3 après sa fermeture.

- 30 -

SOURCES :

Chantale Turgeon
Attachée de presse
Cabinet du ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : (418) 521-3911
Louise Hamel
Conseillère en communication
Direction des communications

INFORMATION :

Patrick Septembre
Conseiller en communication
Direction des communications
Tél. : (418) 521-3823, poste 4173

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017