Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Le ministre de l'Environnement et RECYC-QUÉBEC accordent un montant de 150 000 $ à la Centrale des Syndicats du Québec pour développer le réseau des établissements verts Bruntland

Québec, le 10 mai 2002 – En présence du président de RECYC-QUÉBEC, M. Jean Maurice Latulippe, le ministre délégué à l'Environnement et à l'Eau, M. Jean-François Simard, a souligné l’implication exceptionnelle des Établissements verts Brundtland (EVB) en remettant, au nom de la Société d’État et du Ministère, à la présidente de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Madame Monique Richard, un montant de 150 000 $. Une partie de ce montant, soit 50 000 $, est attribuée par le Ministère pour développer le réseau EVB au Québec.

« C’est en réalisant des projets concrets que les jeunes s’initient aux grands enjeux liés à la protection de l’environnement. Si cette initiation commence dès la maternelle, nous formerons des générations plus conscientes des exigences liées au bon usage des ressources naturelles et au développement durable », a déclaré le Ministre.

L’aide financière accordée permettra notamment à la CSQ d’organiser, au printemps 2003, une activité de célébration du 10e anniversaire comprenant une exposition où les jeunes pourront présenter les projets réalisés en matière d’environnement et de développement durable. Ce sera l’occasion de reconnaître les écoles de la première heure et celles qui se sont démarquées par leur engagement. L’aide financière servira également à consolider le réseau des Établissements verts Brundtland en région en organisant la formation du personnel, en aidant les établissements à monter leur dossier pour être reconnus EVB et en intensifiant leurs relations avec les groupes environnementaux.

Cette aide financière s’ajoute à celle du volet destiné aux Établissements verts Brundtland dans le cadre du Programme d’aide Action-Environnement et dont le budget atteindra 50 000 $ en 2002-2003. Grâce à ce programme, des élèves de niveau primaire et secondaire ont pu réaliser, au cours des 5 dernières années, plus de 150 projets portant sur la biodiversité, la gestion des matières résiduelles, le développement durable, l’eau et la réduction des gaz à effet de serre.

De son côté, RECYC-QUÉBEC, partenaire des Établissements verts Brundtland depuis la création du mouvement en 1993, réitère cette année encore, son engagement par une contribution de l’ordre de 100 000 $. « Notre soutien financier permettra d’assurer la poursuite de projets éducatifs et d’étendre le réseau des EVB à de nouveaux types d’établissements, ce qui s’inscrit parfaitement dans la volonté de RECYC-QUÉBEC d’assurer à chaque citoyenne et à chaque citoyen l’accès à des services de gestion des matières résiduelles non seulement à la maison, mais aussi à l’école, au travail et dans les loisirs », a souligné le président de RECYC-QUÉBEC, M. Jean Maurice Latulippe.

« Les valeurs que véhicule le mouvement des EVB nous sont très chères pour former les adultes de demain et nous apprécions la contribution substantielle que nous accordent aujourd’hui le ministère de l’Environnement et RECYC-QUÉBEC, laquelle nous permettra de porter encore plus loin la philosophie de ce mouvement au sein des établissements scolaires et collégiaux québécois », a ajouté la présidente de la CSQ, Mme Monique Richard.

Rappelons que le mouvement des EVB a été initié au Québec en 1993 par la Centrale de l’enseignement du Québec (CEQ devenue CSQ), en collaboration avec ses partenaires. Le réseau compte aujourd’hui plus de 600 Établissements verts Brundtland au Québec, du niveau préscolaire au niveau secondaire et quelques collèges ont manifesté l’intention de s’y joindre. La philosophie de ces établissements se base sur le principe : « Penser globalement et agir localement », afin de créer un avenir viable pour la planète.


- 30 -

SOURCES :

Jacques Nadeau
Attaché de presse
Cabinet du ministre délégué
à l’Environnement et à l'Eau
Tél. : (418) 521-3977

Sophie Gagnon
Responsable des communications
RECYC-QUÉBEC
Tél. : (418) 643-0394, poste 28
Louise Hamel
Conseillère en communication
Direction des communications
Tél. : (418) 521-3823, poste 8025

Louise Rochefort
Attachée de presse
Centrale des syndicats du Québec
Tél. : (418) 649-8888, poste 2610
Cell.: (514) 235-5082

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017