Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs octroie une aide financière de 49 000 $ à l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement

Québec, le 3 mai 2005 - Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et leader adjoint du gouvernement, M. Thomas J. Mulcair, ainsi que le député de Brome-Missisquoi, M. Pierre Paradis et le député d’Iberville, M. Jean Rioux, annoncent aujourd’hui l’octroi d’une aide financière de 49 000 $ à l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement afin de lui permettre de réaliser un projet visant à proposer des solutions aux problèmes d’apport diffus de phosphore de sources agricoles dans la baie Missisquoi.

« Cette aide financière permettra à l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement de déterminer et d’évaluer des pratiques agricoles pertinentes à l’atteinte des objectifs de réduction de 40 % de phosphore de sources agricoles diffuses, tels que prévus à l’Entente sur la réduction du phosphore dans la baie Missisquoi intervenue entre le gouvernement du Québec et l’État du Vermont et à l’Accord de coopération », a dit le ministre Mulcair.

« Les résultats de cette recherche permettront de mettre au point une méthode pour caractériser les risques de mobilité du phosphore de sources agricoles diffuses et d’apporter un soutien à la planification et à la mise en œuvre de pratiques et d’aménagements agroenvironnementaux », a dit M. Paradis.

L’expérience pilote se réalisera dans le bassin versant de la rivière aux Brochets mais le mandat inclut l’estimation de la transférabilité de la méthode à d’autres bassins versants, à l’échelle de la ferme, du champ ou de la parcelle de culture, dans le contexte de la gestion intégrée de l’eau par bassin versant.

« Ainsi, tous les bassins versants pourront profiter de cette étude et, sur la base de ses données, adapter à leur territoire respectif des moyens de contrer la pollution agricole, pour un environnement plus sain », a ajouté M. Rioux.

L’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement réalisera ce projet en partenariat avec la Corporation bassin versant de la baie Missisquoi, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.

- 30 -

SOURCES :

Chantale Turgeon
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : (418) 521-3911
Mariette Trottier
Conseillère en communication
Direction des communications
Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs
Tél. : (418) 521-3823, poste 7069

INFORMATION :

Patrick Septembre
Conseiller en communication
Direction des communications
Tél. : (418) 521-3823, poste 4173

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017