Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Stratégie québécoise sur les aires protégées :
Le ministre Mulcair annonce un soutien financier de 65 000 $ à la Fondation de la faune du Québec pour la protection d’une partie de la Grande Rivière en Gaspésie

Québec, le 16 mai 2005 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et leader adjoint du gouvernement, M. Thomas J. Mulcair, et la ministre des Affaires municipales et des Régions et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Mme Nathalie Normandeau, annoncent l’octroi d’une aide financière totalisant 65 000 $ à la Fondation de la faune du Québec pour la protection d’écosystèmes forestiers situés au sein du bassin versant de la Grande Rivière, en Gaspésie. Ce projet vise plus particulièrement l’acquisition d’une propriété de 506 hectares, située de part et d’autre de la vallée à travers laquelle coule cette importante rivière à saumon.

« Cette initiative de conservation permettra de consolider la protection dont jouissent déjà les milieux naturels de la réserve écologique de la Grande-Rivière puisque les terrains acquis sont contigus à cette aire protégée. La propriété ciblée abrite de plus une portion de l’aire de nidification de l’aigle royal, une espèce vulnérable au Québec, augmentant d’autant la valeur de conservation de ce site », a tenu à préciser le ministre Mulcair.

Au niveau des associations forestières, les bas versants en bordure de la Grande Rivière sont principalement dominés par les bétulaies de bouleau jaune à sapin qui cèdent ensuite la place à des peuplements de bouleau blanc et d’érable rouge sur les hauts versants et les sommets. Quelques érablières d’érable à sucre et bouleau jaune sont également présentes sur les versants particulièrement bien exposés.

« Ce projet bénéficiera à toute la population de la Gaspésie en contribuant à la préservation de cette magnifique rivière à saumon. On s’assure ainsi de sauvegarder une partie du patrimoine naturel de cette région, dans une perspective de développement durable », a, pour sa part, souligné la ministre Normandeau.

L’aide financière versée par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs s’inscrit dans le cadre du Programme national pour le développement d’un réseau privé d’aires protégées. Elle correspond à 50 % des coûts admissibles pour l’acquisition de territoires présentant un intérêt certain dans l’optique de la conservation de la diversité biologique.

– 30 –

SOURCES :

Chantale Turgeon
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : (418) 521-3911

Jonathan Trudeau
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Affaires
municipales et des Régions
Tél. : (418) 691-2050
Louise Barrette
Direction des communications
Tél : (418) 521-3823, poste 4163

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017