Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Stratégie québécoise sur les aires protégées :
Le ministre Mulcair annonce un soutien financier de 17 945 $ à Canards Illimités pour la protection de marais côtiers au sein de la municipalité de Longue-Rive dans la région de la Côte-Nord

Québec, le 6 juin 2005 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et leader adjoint du gouvernement, M. Thomas J. Mulcair, et le ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et de la région de la Côte-Nord, M. Claude Béchard, annoncent l’octroi d’une aide financière de 17 945 $ à Canards Illimités pour la protection de marais côtiers situés au sein de la municipalité de Longue-Rive dans la région de la Côte-Nord. Ce projet vise plus spécifiquement l’acquisition de deux propriétés totalisant quelque 10 hectares dans le secteur de la baie de Mille-Vaches et de la Pointe-à-Boisvert.

« Ce secteur se démarque non seulement par l’abondance des populations de sauvagine observées lors des périodes de migration et de nidification, mais également par la présence d’une aire de mise bas pour le phoque commun et d’une frayère à capelan », a indiqué le ministre Mulcair.

Plusieurs milieux naturels, tels des boisés mixtes d’épinette noire, de bouleau et de peuplier, une portion de dune de sable, des aulnaies ainsi que divers autres types de milieux humides incluant une herbaçaie salée occupent l’intérieur des limites de ces propriétés. Au niveau floristique, la gesse maritime et le jonc de la Baltique dominent les milieux humides et les rivages rocheux alors que l’élyme des sables est la plante la plus abondante au sein du milieu dunaire.

Ce secteur représente également un habitat potentiel pour le râle jaune, le bruant de Nelson et le hibou des marais, trois espèces animales susceptibles d’être désignées comme menacées ou vulnérables au Québec. Le faucon pèlerin, une espèce légalement désignée comme vulnérable au Québec, utiliserait aussi le secteur comme site d’alimentation lors de ses migrations.

« Cette contribution financière s’insère dans une initiative de conservation déjà en cours qui vise à protéger une portion substantielle des milieux humides de la région et permettra, par le fait même, de consolider la protection des marais côtiers de Longue-Rive », a, pour sa part, précisé le ministre Béchard.

L’aide financière versée par le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs s’inscrit dans l’entente de partenariat financier de 2,4 millions de dollars convenue entre Canards Illimités et le gouvernement du Québec, dans le cadre du Programme national pour le développement d’un réseau privé d’aires protégées. Elle correspond à 50 % des coûts admissibles pour l’acquisition de territoires présentant un intérêt certain dans l’optique de la conservation de la diversité biologique.

-30-

SOURCES :

Chantale Turgeon
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : (418) 521-3911

Pierre Choquette
Attaché de presse
Cabinet du ministre du Développement
économique, de l’Innovation et de l’Exportation
Tél : (418) 691-5650
Louise Barrette
Direction des communications
Tél : (418) 521-3823, poste 4163

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017