Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Plan d’action québécois sur les aires protégées
Les ministres Corbeil et Mulcair annoncent le classement de 41 nouveaux territoires à titre d’écosystèmes forestiers exceptionnels

Québec, le 6 juillet 2005 – Le ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec, M. Pierre Corbeil, en présence du ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et leader adjoint du gouvernement, M. Thomas J. Mulcair, a annoncé aujourd’hui le classement de 41 nouveaux territoires à titre d’écosystèmes forestiers exceptionnels (EFE) dans dix régions administratives du Québec. Cette annonce a été faite dans le cadre d’une conférence de presse au cours de laquelle le gouvernement du Québec dévoilait la protection de près de 7 000 kilomètres carrés de nouvelles aires protégées en forêt boréale.

« La protection de ces sites naturels s’inscrit dans le cadre du plan d’action québécois sur les aires protégées. Les 41 écosystèmes forestiers exceptionnels annoncés aujourd’hui portent à 194 km2 la superficie de forêts exceptionnelles désormais protégées sur les terres publiques du Québec », a précisé M. Corbeil.

Vingt forêts anciennes, 10 forêts rares et 11 forêts refuges d’espèces menacées ou vulnérables s’ajoutent ainsi aux 63 écosystèmes forestiers exceptionnels existants, ce qui porte à 104 le nombre total d’EFE classés à ce jour en vertu de la Loi sur les forêts.

« Bien que la contribution quantitative de ces territoires à la superficie des aires protégées soit limitée, sur le plan qualitatif, leur contribution à la diversité des territoires protégés est significative pour le réseau d’aires protégées afin que celui-ci puisse refléter l’ensemble de la diversité biologique de notre territoire », a, pour sa part, précisé le ministre Mulcair.

De nombreux EFE sont situés dans la partie sud du Québec, plus densément peuplée et marquée par l’urbanisation et l’agriculture (voir la carte en annexe). Le classement des EFE vient donc jouer un rôle significatif dans la protection des écosystèmes du sud du Québec. Elle vise la conservation des éléments de notre patrimoine forestier qui sont les plus susceptibles de disparaître à court et à moyen terme. 

« Par cette annonce, le ministère des Ressources naturelles et de la Faune contribue donc directement à l’objectif de désignation et de mise en réserve de nouveaux territoires pour compléter le réseau des aires protégées. Ces espaces forestiers ont vraiment un caractère unique et abritent des écosystèmes qu’il est primordial de préserver pour les générations futures », a conclu le ministre Corbeil.

- 30 -

SOURCES :

Mathieu St-Amant
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles et de la Faune
(418) 643-7295
Chantale Turgeon
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs
(418) 521-3911

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017