Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Stratégie québécoise sur les aires protégées :
Québec annonce l’octroi d’un statut de protection à six nouveaux territoires en forêt boréale en Abitibi-Témiscamingue et au Nord-du-Québec

Québec, le 7 juillet 2005 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et leader adjoint du gouvernement, M. Thomas J. Mulcair, et le ministre des Ressources naturelles et de la Faune, ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec et député d’Abitibi Est, M. Pierre Corbeil, annoncent la mise en réserve aux fins d’aires protégées de six grands espaces naturels en forêt boréale, soit la création de trois réserves de biodiversité projetées et l’agrandissement de trois réserves de biodiversité projetées existantes, pour une superficie additionnelle totale de 1 048 km2 en aires protégées dans les régions de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec. C’est respectivement 3,7 % et 6,1 % de ces régions administratives qui sont maintenant constitués en territoires protégées.

Les trois nouvelles aires protégées sont les réserves de biodiversité projetées de Wetetnagami et du lac Saint-Cyr en Abitibi-Témiscamingue et celle du ruisseau Niquet dans la région Nord-du-Québec. Les réserves de biodiversité projetées dont les limites sont agrandies sont celles des marais du lac Parent en Abitibi-Témiscamingue et de la plaine de la Missisicabi et des collines de Muskuchii dans le Nord-du-Québec.

« Tout en contribuant à assurer une meilleure représentativité de la forêt boréale à l’intérieur du réseau des aires protégées du Québec, ces nouvelles aires protégées permettent aussi de préserver d’importants éléments de la faune dont un habitat majeur et un site reconnu de halte migratoire pour l’avifaune, et de protéger des reliefs uniques et remarquables dans la plaine argileuse de l’Abitibi », a déclaré le ministre Mulcair.

Quant à l'agrandissement des diverses réserves de biodiversité projetées existantes, celui-ci a été rendu possible par l'abandon récent de titres miniers émis sur ces territoires et a ainsi permis d'assurer une meilleure intégrité de ces milieux protégés.

« Par ailleurs, il faut rappeler que la création de ces aires protégées devrait contribuer à consolider des emplois existants puisqu’il s’agit d’une composante importante, sinon incontournable, pour l’obtention de différents types de certification forestière, qui deviennent progressivement un atout majeur permettant aux compagnies de maintenir leur compétitivité sur les marchés internationaux », a pour sa part souligné le ministre Corbeil.

Cette annonce de six nouvelles aires protégées en Abitibi-Témiscamingue et au Nord-du-Québec s’inscrit dans le cadre de la décision annoncée par le gouvernement de mettre en réserve aux fins d'aires protégées 18 grands espaces naturels en forêt boréale commerciale, soit la création de 3 réserves aquatiques et de 15 réserves de biodiversité projetées, ainsi que l'agrandissement de 4 réserves de biodiversité projetées existantes, le tout couvrant 6 759 kilomètres carrés de lacs, de rivières, de tourbières, de marais et de forêts. L’ajout de ces nouveaux territoires, dont près 4 000 km2 sont situés en forêt boréale commerciale, permet d'accroître de 0,4 % la superficie du réseau québécois des aires protégées, qui atteint maintenant 5, 8 %.

On trouvera dans le site Internet du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs les informations sur ces nouvelles aires protégées (www.mddep.gouv.qc.ca) .

– 30 –

SOURCES :

Chantale Turgeon
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs
Tél. : (418) 521-3911

Mathieu St-Amant
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles
et de la Faune
Tél : (418) 643-7295
Louise Barrette
Direction des communications
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél : (418) 521-3823, poste 4163

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017