Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Le gouvernement du Québec octroie une subvention de 65 000 $ pour la gestion intégrée de l’eau du bassin versant de la rivière Bourlamaque

Québec, le 16 septembre 2005 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et leader adjoint du gouvernement, M. Thomas J. Mulcair, et le ministre des Ressources naturelles et de la Faune, ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue, de la région Nord du Québec et député d’Abitibi-Est, M. Pierre Corbeil, annoncent l’octroi d’une subvention de 65 000 $ au Comité de bassin versant de la rivière Bourlamaque, dans le cadre du Programme de soutien à la mission des organismes de bassin versant.

« Le concept de gestion intégrée de l’eau par bassin versant fait maintenant l’unanimité dans le monde. Pour assurer une bonne gouvernance de l’eau, il faut rassembler tous les usagers de la ressource et les amener à établir des consensus sur les moyens à prendre pour la protéger, la restaurer et en harmoniser les usages, en tenant compte des besoins de chacune et de chacun », a déclaré le ministre Mulcair.

L’appui financier du gouvernement permettra au Comité de bassin versant de la rivière Bourlamaque de se doter d’une organisation stable, d’élaborer son Plan directeur de l’eau et de démarrer la conciliation et la concertation sur les usages de l’eau, conformément aux directives du Cadre de référence sur les organismes de bassins versants prioritaires.

« Préoccupé de concilier le développement minier et l’amélioration de la qualité de l’eau de surface et de l’eau souterraine, le Comité de bassin versant de la rivière Bourlamaque pourra entreprendre sa démarche de gestion participative. Il dispose maintenant d’un plan de communication qui l’amènera à rejoindre et à consulter l’ensemble des usagers de l’eau, incluant la population de notre région », ajoutait le ministre Corbeil.

Rappelons que le bassin versant de la rivière Bourlamaque fait partie des 33 bassins versants prioritaires ciblés dans la Politique nationale de l’eau. La gestion intégrée de l’eau permettra un équilibre durable entre les activités humaines, dont l’exploitation minière, et la protection de la qualité des plans d’eau, des milieux humides et des écosystèmes aquatiques du bassin.

– 30 –

SOURCES :

Chantale Turgeon
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : (418) 521-3911

Mathieu St-Amant
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles et de la Faune
Tél. : (418) 643-7295
Mariette Trottier
Conseillère en communication
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : (418) 521-3823, poste 7069

INFORMATION :

Patrick Septembre
Conseiller en communication
Direction des communications
Tél. : (418) 521-3823, poste 4173

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017