Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Stratégie québécoise sur les aires protégées :
Le gouvernement du Québec annonce un soutien financier de 30 000 $ pour la conservation du barachois de Malbaie en Gaspésie

Québec, le 7 février 2006 – Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et leader adjoint du gouvernement, M. Thomas J. Mulcair, et la ministre des Affaires municipales et des Régions et ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, madame Nathalie Normandeau, annoncent l’octroi d’une aide financière de 30 000 $ à l’organisme Conservation de la Nature pour soutenir une initiative de conservation au barachois de Malbaie à Percé, en Gaspésie. De ce montant, 20 000 $ seront voués au développement d’outils de planification à la conservation fondés sur la connaissance du territoire et 10 000 $ serviront à soutenir une démarche d’éducation et de sensibilisation s’adressant aux résidents et aux utilisateurs du barachois.

« Cette initiative de conservation contribuera à protéger un territoire d’intérêt formé de milieux aquatiques, humides et forestiers. Le barachois de Malbaie constitue un des écosystèmes côtiers parmi les mieux préservés en Gaspésie, ainsi qu’un des plus diversifiés et des plus vastes. Il est donc primordial d’assurer la conservation de ces milieux naturels exceptionnels dans une perspective de protection à long terme », a souligné le ministre Mulcair.

D’une superficie de 10 km², le barachois de Malbaie forme l’un des plus grands écosystèmes de ce type au Québec. La diversité et la particularité des espèces qui s’y trouvent ou qui vivent à proximité contribuent de surcroît à l’intérêt de conservation du site. Ainsi, la présence d’une importante population de troscart de la Gaspésie, une espèce floristique susceptible d’être désignée menacée ou vulnérable au Québec représente un intérêt majeur pour la conservation. De plus, une tourbière ombrotrophe située juste en bordure du barachois abrite une population de gaylussaquier nain variété de Bigelow, une espèce arbustive désignée menacée, et constitue l’habitat de huit autres espèces susceptibles d’être désignées menacées ou vulnérables.

Le barachois présente également un intérêt pour la faune qui s’y trouve, qui compte plus de 200 espèces d’oiseaux et environ 25 espèces de poissons. Le territoire constitue notamment une aire de nidification pour le râle jaune et le bruant de Nelson, deux espèces susceptibles d’être désignées menacées ou vulnérables au Québec.

« C’est avec fierté et enthousiasme que je participe à l’annonce du soutien apporté par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs à cette initiative de conservation locale, résultant d’une coopération entre Conservation de la Nature et le Comité de concertation du barachois de Malbaie, qui oeuvrent ensemble pour la protection de ces habitats dont les qualités paysagères sont reconnues par les instances touristiques régionales et prisées par les photographes du monde entier », a pour sa part indiqué la ministre Normandeau.

Cette annonce s’inscrit dans le cadre du Programme de conservation du patrimoine naturel en milieu privéVolet 1 mis en place par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs.

– 30 –

SOURCES :

Chantale Turgeon
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

Jonathan Trudeau
Cabinet de la ministre des Affaires municipales
et des Régions
Tél : 418 691-2050
Louise Barrette
Direction des communications
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél : 418 521-3823, poste 4163

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017