Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Stratégie québécoise sur les aires protégées
Le gouvernement du Québec annonce un soutien financier de
49 500 $ à la conservation des milieux naturels au mont Saint-Grégoire

Québec, le 17 mars 2006 - Le député d’Iberville, M. Jean Rioux, annonce, au nom du ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et leader adjoint du gouvernement, M. Claude Béchard, l’octroi d’une aide financière de 49 500 $ au Centre d’interprétation du milieu écologique du Haut-Richelieu (CIME Haut-Richelieu). Cette aide financière servira à l’acquisition, à des fins de conservation, d’un terrain couvrant plus de 22 hectares situé sur le sommet ainsi que sur les flancs nord, sud et est du mont Saint-Grégoire.

« Ce projet d’acquisition permettra de sauvegarder un patrimoine naturel précieux et irremplaçable au cœur d’une région fortement habitée et contribuera au développement d’un important réseau d’aires protégées en milieu privé. C’est donc avec fierté que le gouvernement du Québec s’associe à CIME Haut-Richelieu qui représente l’un de nos importants partenaires dans la protection de la biodiversité du Québec méridional », a déclaré M. Rioux.

Le site visé abrite une portion d’érablière à tilleul, une prucheraie, une chênaie rouge de même que des peuplements de feuillus nobles et de résineux. L’érablière à tilleul et la prucheraie, qui affichent un remarquable état de conservation, sont âgées de plus de 80 ans. Par ailleurs, sept espèces floristiques menacées ou vulnérables ou susceptibles d’être ainsi désignées, dont de très belles colonies de carex des Appalaches et de carex de Hitchcock, ont été répertoriées sur la propriété.

Ce projet s’inscrit dans une initiative de conservation d’ensemble qui vise à protéger la majeure partie du mont Saint-Grégoire; il permettra de consolider la protection des terrains que le Centre d’interprétation du milieu écologique du Haut-Richelieu possède déjà sur le versant ouest du mont Saint-Grégoire.

« Je tiens à féliciter l’organisme CIME Haut-Richelieu qui, depuis de nombreuses années, travaille avec ferveur à la sauvegarde du mont Saint-Grégoire. Son remarquable engagement a notamment permis de sensibiliser la communauté locale à l’importance de préserver ce patrimoine écologique qui fait la fierté de nos concitoyennes et concitoyens », a pour sa part souligné le député d’Iberville, M. Jean Rioux.

Cette annonce s’inscrit dans le cadre du Programme de conservation du patrimoine naturel en milieu privé - Volet 1 mis en place par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs.

– 30 –

SOURCES :

Dominique Bédard
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418-521-3911

Louise Barrette
Direction des communications
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418-521-3823, poste 4163
Sandra Provencher
Attachée politique
Bureau de Comté d’Iberville
Tél. : 450-346-2879

INFORMATION :

Patrick Septembre
Direction des communications
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418-521-3823, poste 4173

 

Retour aux communiqués


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017