Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Parc national du Lac-Témiscouata : Québec accorde 245 000 $ à la MRC de Témiscouata pour des travaux de relocalisation d’infrastructures

Québec, le 25 mai 2010 – La ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp, annonce en son nom et au nom du député de Kamouraska-Témiscouata et ministre responsable de la région du Bas Saint-Laurent, M. Claude Béchard, une aide financière de 245 000 $ qui est accordée à la municipalité régionale de comté (MRC) de Témiscouata pour que celle-ci procède à des travaux de relocalisation d’infrastructures. Le projet consiste à déplacer, en périphérie du parc national du Lac-Témiscouata, la piste de motoneige qui le traverse actuellement sur une longueur de 22 kilomètres. Un sentier de véhicules tout-terrain (VTT) doit aussi être relocalisé.

Le déplacement rapide du sentier de motoneige est essentiel puisque celui-ci utilise l’emprise du Vieux Chemin, l’artère principale du parc, et que d’importants travaux de restauration y sont prévus dès ce printemps. Le nouveau tracé permettra donc de conserver le lien entre les secteurs de Saint-Michel-du-Squatec et de Saint-Louis-du-Ha! Ha!, un tronçon important donnant accès aux circuits de la Gaspésie, du Nouveau-Brunswick et des États-Unis.

L’aménagement de la nouvelle voie de contournement, d’une longueur de 66 kilomètres, s’inscrit également dans le respect de la loi, de la politique et du règlement sur les parcs en vigueur, lesquels interdisent de circuler en véhicules hors route (VHR) à des fins récréatives dans un parc national.

Pour la ministre Beauchamp, la relocalisation de ces sentiers montre qu’il est possible de maintenir bien vivante la pratique de la motoneige dans une région même si celle-ci doit être interdite dans un parc national. « La pratique de la motoneige et du quad est une activité très profitable à la région, reconnue pour la qualité exceptionnelle de son enneigement. Le gouvernement entend s’assurer de la préservation de l’intégrité écologique du parc sans compromettre l’essor de ce créneau touristique régional », a-t-elle indiqué.

Rappelons que le parc national du Lac-Témiscouata a été créé le 18 novembre 2009. D’une superficie de 176,5 km2, il constitue le deuxième plus grand parc québécois au sud du fleuve Saint-Laurent, après le parc national de la Gaspésie. Les parcs nationaux contribuent à la réalisation de la Stratégie québécoise sur les aires protégées.

- 30 -

SOURCE :

Dave Leclerc
Attaché de presse
Cabinet de la ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017