Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Exploration et exploitation des ressources naturelles aux Îles-de-la-Madeleine - Le BAPE aura le mandat de tenir des audiences publiques

Québec, le 16 décembre 2011 ─ Le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, M. Pierre Arcand, annonce aujourd’hui qu’il confiera dans les prochains mois au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) le mandat de tenir des audiences publiques sur les effets potentiels de l’exploration et de l’exploitation des ressources naturelles sur les nappes phréatiques des Îles-de-la-Madeleine. Ce mandat sera d’une durée de quatre mois.

« Depuis quelque temps maintenant, il est question d’activités d’exploration et possiblement d’exploitation des ressources naturelles aux Îles-de-la-Madeleine. La population a manifesté des inquiétudes à l’égard des effets potentiels de ces activités, notamment sur les nappes phréatiques. Nous souhaitons mandater le BAPE pour qu’il tienne des audiences publiques sur le sujet afin de recueillir les préoccupations des citoyens, des groupes et des organismes, et pour obtenir un éclairage sur cette question », a déclaré le ministre Arcand.

Ce mandat permettra d’informer adéquatement la population à l’égard des enjeux de ces activités, de la consulter et de formuler des recommandations au gouvernement quant aux mesures à prendre pour assurer la protection des nappes phréatiques.

Dans le but de préparer le mandat d’enquête et d’audience publique, le ministre Arcand et le ministre des Ressources naturelles et de la Faune et ministre responsable du Plan Nord, M. Clément Gignac, feront réaliser une étude qui permettra de faire l’état de situation des nappes phréatiques aux Îles-de-la-Madeleine, de cerner les impacts potentiels de l’exploration et de l’exploitation des ressources naturelles sur ces nappes phréatiques et de déterminer les mesures de prévention et de protection à prendre. Cette étude scientifique sera menée par une équipe de chercheurs universitaires et suivie de près par un comité interministériel dont le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (expertise en eaux souterraines) et le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (expertise en ressources naturelles) feront partie. Elle vise, entre autres, la préparation du document de consultation qui servira aux travaux du BAPE.

« Notre gouvernement s’est engagé à ce que les activités liées à l’exploration et à l’exploitation des ressources naturelles se fassent correctement, sans compromis sur les plans de la santé, de la sécurité et du respect de l’environnement. Ces actions démontrent une fois de plus notre volonté de respecter nos engagements. Elles répondent aussi au besoin d’information et de consultation de la population des Îles-de-la-Madeleine », a ajouté le ministre Gignac.

« Le processus rigoureux qui est mis en œuvre dans ce dossier est la réponse à ma grande préoccupation et à celle de la communauté madelinienne pour le respect de l’environnement et particulièrement celui de la nappe phréatique, l’unique source d’eau potable de notre communauté insulaire. Cette décision démontre l’intérêt et l’écoute de notre gouvernement en ce qui concerne les inquiétudes des Madelinots », a commenté le député des Îles-de-la-Madeleine, M. Germain Chevarie.

- 30 -

SOURCE :

Sarah Shirley
Attachée de presse
Cabinet du ministre du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3911
Jolyane Pronovost
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles
et de la Faune
Tél. : 418 643-7295

INFORMATION :

Merrielle Ouellet
Conseillère politique
Bureau du député Germain Chevarie
Tél. : 418 986-4140
Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l’Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017