Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine - Les agents de protection de la faune mettent fin à d'importantes activités de braconnage

Sainte-Anne-des-Monts, le 18 décembre 2012 –  Les agents de protection de la faune du ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs ont mis fin, le 20 novembre dernier, aux activités de braconnage d’un groupe d’individus qui sévissait dans les secteurs de Saint-Maxime-du-Mont-Louis (Gros-Morne) et de Murdochville ainsi que dans la réserve faunique des Chic-Chocs.

Les espèces touchées par ces actes de braconnage sont principalement l’orignal, l’ours noir et l’omble de fontaine. Les individus appréhendés chassaient et pêchaient en dehors des périodes permises, pratiquaient la chasse de nuit, utilisaient des engins interdits, dépassaient les quotas permis et s’adonnaient également à la vente. L’enquête menée par les agents, révèle, entre autres, que le groupe d’individus suspectés pouvait récolter illégalement jusqu’à 22 orignaux par année. Ils utilisaient leur véhicule pour les estropier par impact pour ensuite les récupérer.

Opération « G-M »

C’est grâce à des dénonciations de citoyens et à près de trois années d'enquête que les agents de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine ont pu réunir suffisamment de preuves pour mettre fin aux activités illégales des individus fautifs. Pour cette enquête, 219 chefs d'accusation ont été comptabilisés. S'ils sont reconnus coupables, les individus impliqués sont passibles d'amendes pouvant totaliser 240 000 $. Au total, 25 personnes ont été interrogées et 12 perquisitions ont été effectuées, ce qui a mené à la saisie d’un véhicule, de 9 armes à feu, de 2 arbalètes et de 500 kilogrammes de viande d’orignal. Afin de réaliser cette opération de démantèlement, la mobilisation de 65 agents de protection de la faune en provenance de plusieurs régions du Québec a été nécessaire.

Importance de la collaboration de la population

La population peut contribuer au travail des agents en signalant tout acte de braconnage ou geste allant à l'encontre de la protection de la faune, de ses habitats ou du milieu naturel. Communiquez avec SOS Braconnage au 1 800 463-2191 ou avec le bureau de la protection de la faune le plus près. L’information demeure confidentielle (www.mrn.gouv.qc.ca/nousjoindre/nousjoindre-faune.jsp).

- 30 -

SOURCE :

Éric Santerre
Relationniste de presse
Direction des communications
Tél. : 418 627-8609, poste 3003

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017