Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Le Ministère fait le point sur l’entreposage illégal de BPC à Pointe-Claire

Québec, le 27 août 2013 – Le ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs confirme la présence de matières dangereuses résiduelles contaminées par des biphényles polychlorés (BPC) sur un terrain appartenant à la firme Les équipements de puissance Reliance Ltée (Reliance) à Pointe-Claire. Les experts du Ministère suivent ce dossier rigoureusement depuis le 26 mars 2013, date à laquelle un déversement de 800 à 1 200 litres d’huile et d’eau huileuse présentant une concentration importante de BPC s’est produit sur le site de l’entreprise. Rappelons que Reliance ne détient pas les autorisations prévues par le Règlement sur les matières dangereuses pour entreposer de telles matières dans ses installations. N’eut été du déversement du 26 mars, l’existence de telles pratiques clandestines et illégales serait demeurée inconnue.

Inspections

Les représentants du Ministère ont effectué plusieurs inspections sur les lieux au cours des derniers mois. Ces vérifications, de même que l’avis obtenu de la Direction de santé publique, ont permis de confirmer la présence de matières dangereuses susceptibles d’entraîner une atteinte à la santé de l’être humain ou un dommage à l’environnement. Le Ministère a communiqué avec l’entreprise à de nombreuses reprises depuis avril 2013 pour exiger l’élimination des matières dangereuses présentes sur le site et la sécurisation des lieux. Différents avis de non-conformité ont été transmis à Reliance qui, en retour, a soumis des plans d’action qui ont été jugés insuffisants compte tenu de la gravité de la situation. Le Ministère a réitéré ses demandes dans une mise en demeure transmise en juillet 2013.

Avis préalable

En date du 13 août, un avis préalable à une ordonnance a été signifié à Reliance. Cet avis prévoit que le contrevenant sécurise les lieux, qu’il procède à l’élimination des matières caractérisées, des plus contaminées aux moins contaminées, qu’il finalise la caractérisation et l’inventaire des matières présentes sur le site et qu’il procède à la disposition des sols contaminés par le déversement du 26 mars 2013. Reliance doit fournir ses commentaires au plus tard le 28 août. L’avis préalable présente en détails l’ensemble des interventions du ministère auprès de l’entreprise fautive.

Sécurité des lieux

À la demande du ministre Yves-François Blanchet, une intervention a été faite ce matin auprès de la Ville de Pointe-Claire afin que celle-ci s’assure d’une présence policière accrue sur les lieux de l’entreposage illégal. De plus, le Ministère a mandaté une firme de sécurité pour assurer la surveillance des lieux.

Au cours des derniers mois, le Ministère a exigé à de nombreuses reprises que les lieux soient sécurisés par l’entreprise. Certains correctifs ont été apportés mais, à ce jour, ceux-ci demeurent insuffisants pour le Ministère. Devant la forte médiatisation de l’existence du lieu où sont entreposées illégalement des matières dangereuses, des mesures de sécurisation immédiates se sont imposées.

Le Ministère s’assure que toutes les mesures sont prises actuellement pour corriger rapidement la situation et pour assurer la santé et la sécurité de la population. Selon l’évolution du dossier, d’autres actions pourraient être annoncées prochainement.

- 30 -

SOURCE :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017