Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

Lanaudière - Réservoir Taureau : des amendes exemplaires pour avoir détérioré l’habitat du poisson

Saint-Michel-des-Saints, le 16 décembre 2013 – Le ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) rend public le nom d’individus ayant contrevenu à l’article 35 de la Loi sur les pêches. Ces individus ont récemment été condamnés à payer des amendes exemplaires totalisant 11 800 $. À l’été 2009, les contrevenants avaient réalisé des travaux illégaux de creusage, de remblai, de dragage et de construction de quai qui ont entraîné une détérioration de l’habitat du poisson dans la baie Morissette, dans le réservoir Taureau, à Saint-Michel-des-Saints.

Contrevenant

Infraction

Pénalité

M. Joël Pilon, Terrebonne 

Avoir exercé une activité entraînant la détérioration, la destruction ou la perturbation de l’habitat du poisson (remblai, dragage, quai)

5 000 $ + 3 000 $ de don + remise en état de l’habitat faunique

M. Stéphane Therrien, L’Assomption

Avoir exercé une activité entraînant la détérioration, la destruction ou la perturbation de l’habitat du poisson (remblai)

5 000 $ + remise en état de l’habitat faunique

M. Fernand St-Pierre, Blainville

Avoir exercé une activité entraînant la détérioration, la destruction ou la perturbation de l’habitat du poisson (creusage)

1 800 $ + 1 800 $ de don + remise en état de l’habitat faunique

En plus d’imposer des amendes significatives aux contrevenants, le juge leur a ordonné de verser des dons totalisant 4 800 $ au fonds régional réservé aux habitats fauniques de Lanaudière et à remettre les habitats détériorés en état. Le coût des travaux nécessaires pourrait s'élever à une dizaine de milliers de dollars. L’importance de ces peines rappelle aux citoyens qu’il est essentiel de s'informer auprès du Ministère ou de leur municipalité au sujet des autorisations requises et des types d'aménagement permis avant d'effectuer des travaux dans un plan d'eau ou dans son littoral.

Importance de la collaboration de la population

La population peut contribuer au travail des agents de protection de la faune en signalant tout acte de braconnage ou geste allant à l'encontre de la protection de la faune, de ses habitats ou du milieu naturel. Elle est donc invitée à communiquer avec S.O.S. Braconnage au numéro sans frais 1 800 463-2191 ou avec le bureau de la protection de la faune le plus près (http://www.mddefp.gouv.qc.ca/ministere/rejoindr/adr-reg-faune.htm). Ce service est gratuit et confidentiel.

- 30 -

SOURCE :

Sophie Roy
Direction des communications
Ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs
418 521-3823, poste 3991

INFORMATION :

Gérald Desharnais, commandant
Directeur de la protection de la faune
de la Mauricie et du Centre-du-Québec p. i.
Ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs
Tél. : 819 371-6151, poste 441

 


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2017